Michael Jordan à Joe Lacob : « 73 victoires ne signifient rien »

Lors d’un dîner avec les propriétaires de franchises, Michael Jordan a eu une discussion avec Joe Lacob, le propriétaire des Warriors.

Les Golden State Warriors avaient battu le record des Chicago Bulls de 1995-1996 et leurs 72-10. Avec un incroyable 73-9, la franchise de Stephen Curry plaçait le curseur à un nouveau niveau. Après avoir effacé un avantage de 3-1 pour le Thunder et remporté les Finales de Conférence en 7 matchs, les Warriors feront très fort. Ils mèneront 3-1 en Finales NBA et finiront par perdre le Game 7 à l’Oracle Arena. Depuis, malgré sa saison historique, la franchise est devenue la cible de toutes les moqueries et plus personne ne parle du record.

Lors d’un dîner avec les autres propriétaires pendant la négociation du nouveau CBA, Michael Jordan a donné son avis sur la question. Joe Lacob a rapporté l’anecdote dans l’émission de 95.7 The Game, The Afternoon Delight :

« Pendant le CBA, j’étais au comité du travail et à New York et je participais à quelques dîners avec Michael Jordan et d’autres propriétaires. Nous étions six. En fait, Dan était l’un d’entre eux, Dan Gilbert (le propriétaire des Cavs – NDLA). Peu importe, au sujet de Michael Jordan – les gens boivent et passe du bon temps et tout ça puis il y a un moment où il dit « 73 don’t mean shit (73 victoires ne signifient rien – NDLA). Il l’a fait, Michael Jordan a dit ça. Je le regarde et je ne décide pas d’en faire toute une histoire. Je lui dis, « tu sais, tu as raison, on n’a pas gagné, on doit progresser. »

Avec un titre en fin de saison 2015-2016, les Warriors seraient devenus la plus grande équipe NBA de l’histoire. Leur défaite en finale NBA les place parmi les perdants magnifiques. Depuis, Kevin Durant Durant est arrivé et les Californiens caracolent toujours en tête…

Photo By: 2K

Leave A Comment

Your email address will not be published.