Francis Ngannou UFC MMA France

La situation du MMA en France continue d’avancer. La Ministre des Sports Roxana Maracineanu poursuit son travail en vue d’une légalisation.

Depuis quelques semaines, ça bouge très sérieusement pour la situation du MMA en France. Alors que l’UFC nous avait confirmé dans une interview que les choses avancent en coulisses, la Ministre des Sports Roxana Maracineanu faisait une sortie remarquée chez nos confrères de RMC Sports. Depuis, le membre du gouvernement a réitéré sa volonté et donné la marche à suivre.

Ces derniers jours, et en réponse à l’interpellation de la députée Josy Poueyto, la Ministre a précisé ce qu’elle prévoyait pour la suite. Outre une présentation éducative du MMA, Roxana Maracineanu a annoncé ses prochains chantiers et voulu rassurer :

« C’est une discipline que les acteurs veulent faire évoluer et ont déjà fait évoluer. Ils ont adapté leurs règles en fonction du niveau de pratiques et des différents publics. Ils sont prêts à les faire évoluer en tenant compte des exigences qui sont les nôtres en matière de sécurité des pratiquants, de qualification des éducateurs, des arbitres, dans l’encadrement des compétitions, et dans la structuration des clubs pour avoir un projet de formation et de performance. »

La Ministre ajoute « On donnera à la fédération qui va abriter cette discipline les moyens de négocier avec les acteurs commerciaux du MMA l’image véhiculée par ce sport en France, la façon d’organiser les combats, de respecter les protocoles de commotion cérébrale. »

« Cette démarche de légalisation des compétitions, de niveau amateur et pro en France, s’appuie sur le rapport produit en 2016 par vos collègues parlementaires Patrick Vignal et Jacques Grosperrin ainsi que celui de Patrick Wincke fin 2018, qui a recueilli l’adhésion des sports de combats. »

Peu après son intervention, elle a poursuivi son appel à manifestation déjà initié il y a quelques semaines, sur Twitter : « J’ai annoncé aujourd’hui à l’Assemblée nationale le lancement d’un appel à manifestation d’intérêt fin juin destiné à désigner une fédération délégataire pour accueillir le MMA de manière encadrée et contrôlée qui garantisse la sécurité des pratiquants. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here