Wawrinka / Nadal, quel match. Deux ambassadeurs de deux tennis différents : un attaquant pur contre un être hybride qui défend peut être un peu mieux. Wawrinka a dans chacun de ses coups la possibilité de déborder l’espagnol. Mais Nadal a trop de lift, trop de puissance dans son coup droit pour poser des problèmes à Stan. Un match avec de l’intérêt, et un enjeu énorme. Nadal, s’il gagne ce match, détiendra désormais 10 Roland Garros. Wawrinka, s’il gagne, sera le premier à faire perdre Rafa Nadal en finale de Roland Garros. Un match pour l’histoire !

0 minute : Les deux hommes entrent sur le court sous les applaudissements du public du court Philippe Chatrier. Wawrinka et Nadal sont deux chouchous du public, deux hommes appréciés autant pour leur tennis que pour leur personnalité. Nelson Monfort est déjà partout : avec les joueurs, avec Toni Nadal. On ne serait pas étonnés qu’il tente de draguer en scred Nicole Kidman, qui a eu l’honneur de présenter avec Tony Estanguet la Coupe des Mousquetaires. Tente ta chance mon Nelson, c’est ton moment !

Finale Hommes Roland Garros – 1er SET

1ère minute : Nadal sert en premier. Deuxième point et premier coup droit qui enfonce Wawrinka. Ça va être bien ce match, ça va être très très bien même.

9ème minute : Premier point de dingue à 1-1, service Nadal. Wawrinka gagne du terrain en faisant visiter le Central à Rafa. Premier smash que ramène l’espagnol. Le deuxième sera décisif. Balle de break que le Majorquin annule. Premier « vamos » vénère. Et la partie se poursuit : 2-1 Nadal.

https://www.youtube.com/watch?v=cLxzTF9tcec

23ème minute : La diagonale revers Wawrinka – coup droit Nadal est une pure merveille. Dommage que le Suisse vendange autant. Le jeu s’oriente sur un duel de coup droit. Et c’est le Suisse qui prend l’avantage dans ce domaine, avec des coups à près de 130 km/h. Si ça c’est pas de la grosse souche… Ce 4ème jeu dure longtemps, très longtemps : 10 minutes avec 4 balles de break pour Nadal. Mais c’est le Suisse qui s’accroche et qui prend le jeu. [2-2]

28ème minute : Rafa nous montre qu’il a un jeu pas drôle quand il est ancré dans le court. Coup gagnant à 150km/h, oui oui. Dans la foulée, jeu. [3-2 Nadal]

33ème minute : Une finale « comme ci comme ça » comme disait Lionel Chamoulaud avant la pub. Le bon vieux « Oh oh » du même personnage retentit pour signifier que Rafa vient de balader Stan Wawrinka avant de l’assommer avec un coup droit long de ligne. Première (grosse) alerte pour Wawrinka qui concède 3 balles de break. L’occasion est trop grosse pour Nadal qui confirme le gain du jeu. [4-2 Nadal] Wawrinka ne parvient pas à accélérer le jeu. Si ça continue, ça risque d’être dangereux pour le Suisse.

37ème minute : Depuis quand Nadal frappe ses services à 195 km/h à plat ? Ace. Deux boulets de canon comme services pour confirmer le break [5-2 Nadal]. Si en plus Nadal commence à très bien servir, ça risque de douiller pour le Suisse.

42ème minute : Ça douille déjà pour le Suisse, balle de break et balle de set Nadal sur un récital de coup droit. Allez : set Nadal ! Wawrinka est tendu comme jaja, avec beaucoup de balles dans le filet. C’est rare.

Finale Hommes Roland Garros – 2ème SET

ALERTE NELSON AVEC GUSTAVO KUERTEN. Il est partout ce diable de journaliste. Le brésilien résumé bien ce début de match « Si Nadal perd un peu de confiance, Wawrinka a une chance. Sinon… Nadal c’est une autre galaxie, c’est impressionnant ». Ah oui oui, on confirme ! Allez, ça repart.

45ème minute : Nadal fait même craquer Wawrinka en duel de revers. Bruh. Donc si on résume : coups droits de dingue, bons services et revers plus que solides. Elle est où la solution là ? Wawrinka se lâche enfin : deux parpaings en revers pour finir avec une amortie demi-volée. Plaisir.

https://www.youtube.com/watch?v=Nyf8PC7p3uc

49ème minute : Premier avertissement pour dépassement du temps entre les services pour Rafa. Mais tranquille, une ogive sur service en imaginant qu’il frappe dans la tête de l’arbitre, et ça fait point. Et surtout, ça fait jeu. [1-0 Nadal]

53ème minute : Nadal détruit Wawrinka qui a absolument 0 solution. C’est réellement une destruction, y’a pas d’autre mot. Démolition, peut-être. Wawrinka s’en prend donc à la balle en essayant de la gober. Difficile à digérer, ça fait break. [2-0 Nadal]

56ème minute : Wawrinka n’a pas gagné un point depuis 5 mises en jeu. Physiquement, Wawrinka sort déjà les warnings. Ça nous rappelle un match où Thiem était à la place de Stan… Et sur un coup droit croisé de toute beauté, ça fait 3-0 pour Nadal.

60ème minute : AHHHHH enfin une réaction de Wawrinka qui monte à la volée dès le premier point de son jeu de service. Et il garde le même engagement physique en revers pour clouer Nadal sur le point suivant, enfin ! Rafa lâche quand même un coup droit en retour à 176 km/h pour calmer le Suisse. Mais ce n’est pas grave : jeu Wawrinka, qui semble se relancer. [3-1 Nadal] Y’a du mieux !

https://www.youtube.com/watch?v=Og_K4JLWQrQ

69ème minute : Nadal baisse en intensité : ces services passent moins biens et ses coups sont moins tranchants. À l’inverse, Wawrinka monte en pression : coup droits gagnants et rallye en revers qui font craquer l’espagnol. Mais ce n’est toujours pas suffisant : 4-1 Nadal.

73ème minute : Chamoulaud émet l’hypothèse que Wawrinka serait impressionné par Rafael Nadal, de par ce que le suisse à dit en interview (« en finale face au meilleur joueur de tous les temps sur terre etc »). Penser cela d’un champion de Grand Chelem comme Wawrinka, qui a déjà tapé Nadal en finale en Australie, c’est peut-être la chose la plus bête que l’on ait entendue sur ce tournoi. Bref : Nadal sort un des points du tournoi, en frappant de toutes ses forces un coup droit en bout de course qui part à 160 km/h de sa raquette. Érection instantanée de Lionel en cabine. Mais uniquement pour contredire Lionel Chamoulaud, Wawrinka gagne cette manche : 4-2 Nadal.

https://www.youtube.com/watch?v=JELtrMWP0r4

76ème minute : Bon ça déroule. Nadal réussit tout ce qu’il fait, c’est magnifique et dégoûtant en même temps. Ace, 5-2 Nadal.

https://www.youtube.com/watch?v=fVjYem0Suog

83ème minute : L’ambiance est lourde sur le Chatrier, comme si la victoire de Nadal est inéluctable. Wawrinka se bat quand même et prend son jeu. 5-3 Nadal qui va servir pour le set.

90ème minute : C’est dur : Wawrinka fait les points, Rafa remet tout et Wawrinka fait une faute. Deuxième point génial, Wawrinka et Nadal défendent super bien avant que le Suisse n’envoie un coup droit dehors. Craquage immédiat, raquette brisée, avertissement pour Stan et dans la foulée : SET POUR NADAL.

https://www.youtube.com/watch?v=0lC9kbTxpEM

Finale Hommes Roland Garros – 3ème SET

Bon pour l’instant y’a pas trop de match… Dans tous les domaines, Rafael Nadal est au-dessus. Pardon, je me coupe, MAIS ALERTE NELSON AVEC TONY ESTANGUET. Bien sûr, ça parle de Paris 2024 où Nelson Monfort sera toujours présent à l’antenne. Ce diable de journaliste est fougueux, insatiable, éternel. Ni vu ni connu, le Nelson se renseigne sur Nicole Kidman et sur sa présence dans les gradins. Coquin Nelson, coquin. On attend son interview, champion !

91ème minute : Wawrinka sert sur ce début de set pour chambouler ce match. Mais Nadal est invincible : 3 balles de break. Premier essai : échec. Deuxième essai : Nadal rentre dans la baballe puissance 1000, coup gagnant. Premier break…. 1-0 Nadal. Qu’est ce que Wawrinka peut faire ?

97ème minute : Wawrinka se zombifie. Oui oui, « zombifier ». Service de Nadal qui monte à la volée, contre pied de Wawrinka joué magnifiquement, mais ce n’est pas grave, Nadal claque une amortie de volée à 3 cm du sol qui retombe juste derrière le filet. Imprenable on vous dit, imprenable. Allez, nouveau point de dingue : 2-0 Nadal.

101ème minute: volée amortie de Wawrinka, applaudie par le public. C’est rare ! « Tiens, les amorties, je peux tenter » se dit le suisse. Point suivant, amorti de Wawrinka, Nadal est dessus, passing gagnant. Imprenable. Nadal en bout de course, ça revient à minimum 300 km/h sur Wawrinka qui ne peut rien faire. Imprenable x2. Bon, tout n’est pas noir pour Wawrinka qui gagne finalement un jeu. Nadal redescend au niveau 1 de l’imprenabilité. (oui oui, ça existe) [2-1 Nadal]

https://www.youtube.com/watch?v=ML2G8RnDfiM

107ème minute : Enfin un peu de combat ! Mais comme toujours, c’est Nadal qui sort vainqueur de ce mini-duel égalité/avantage pour mener au score : 3-1.

117ème minute : À la moindre erreur, Nadal corrige Wawrinka. Un revers un peu trop lent : correction. Une attaque et une montée à la volée trop tendre : correction. Service trop centré : correction. Mais Wawrinka revient, et retrouve le plaisir de jouer. Une belle contre-amortie, puis une volonté de réveiller le Central. Le suisse demande l’appui du public deux fois et retrouve le sourire. Pas suffisant, comme toujours. Break Nadal, 4-1.

121ème minute : Bon… 5-1 Nadal. Ce Roland Garros aura été violent pour les adversaires de Nadal. 0 set perdu.

125ème minute : Là clairement, on attend la fin. Finale bizarre, dommage. On est contents pour Nadal, parce que le garçon marque l’histoire. Mais c’est pas passionnant comme match. 2 balles de match, 2 balles de tournoi, 2 balles de Decima. La première est ratée, la seconde sera la bonne. 10 TOURNOIS ! 10 ! On ne donnait plus aucune chance à Rafael Nadal il y a deux ans, le voilà avec sa dixième coupe des Mousquetaires dans les mains, magique ! L’espagnol s’effondre sur le terrain, comme à son habitude. C’est un plaisir de revoir cette image !

https://www.youtube.com/watch?v=uv1Xwuyy8GI

ALERTE NELSON AVEC TONI NADAL. Toni Nadal qui craque face caméra, très ému par la victoire de son neveu et par la fin de leur parcours commun. Une grande cérémonie se prépare. Un podium est installé avec un « 10 » sur le devant. Rafael Nadal est déjà très ému, avant même que la cérémonie ne commence. La côte des larmes de Nadal avec le trophée est à 1.10. Wawrinka lui a toujours un léger sourire, mais c’est dur aussi.

Rafael Nadal se précipite sur le podium et soulève la coupe. Puis, c’est le drame, l’hymne espagnol retentit : la côte des larmes de Nadal passe à 1.05, surtout grâce à l’angle adopté par l’équipe de France TV.

https://www.youtube.com/watch?v=R2QYz0OUS8A

Mais tous les bookmakers seront déçus : le Majorquin n’a pas lâché la moindre larme. Mais il reste encore l’épreuve du discours. C’est Stanislas Wawrinka qui se plie en premier à l’exercice, comme le veut le protocole. Le sourire est toujours là, tant mieux. Mention particulière au public de la part de Stan « The Man », c’est beau, BRAVO ! Au tour de Nadal… Mais avant : petit magnéto sur Rafa Nadal. TOUT EST FAIT POUR QU’IL PLEURE CE PAUVRE GOSSE ! Même nous on ressent l’émotion, on a les jambes molles, les frissons. ALORS IL VA CHIALER OUI ?! Raaaaaaaaaaah toujours rien, même après la vidéo. Il n’est pas humain. Nouvelle surprise : une réplique de la Coupe des Mousquetaires fabriquée par la Maison Mellerio, plus ancien joaillier-orfèvre du monde., qu’il gardera, avec son nom gravé dessus. Le tout apporté par son entraîneur, mentor et oncle : Toni Nadal. C’est la dernière chance pour voir Rafa craquer. Mais aucune larme. Pari raté pour l’organisation de Roland Garros.

En revanche, pari réussi pour Rafael Nadal. Qui aurait cru l’année dernière que l’espagnol se relancerait à ce niveau ? Gagner Roland Garros, OK. Perdre aucun set ? Chaud. Dominer comme il l’a fait ? Jamais. Au final, une victoire en finale à l’image de son tournoi : impitoyable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Roger Federer rend hommage à Rafael Nadal et à sa victoire

    […] sa victoire à Roland Garros, Rafael Nadal a reçu un bel hommage de son plus grand rival : Roger […]

    Répondre