La saison de NBA qui vient de débuter s’annonce comme la plus indécise de toute son histoire. Le marché des agents libres a bouleversé l’ordre établi qui existait depuis des années.

Il semble, cette année, que l’époque du grand favori de la NBA dès le début de saison soit révolue. En cause le marché des agents libres (free agency en anglais) qui a secoué pas mal d’équipes. Le changement au sein de trois équipes types de six des quinze joueurs sélectionnés la saison passée illustre ce grand chambardement.

Toronto a dû se séparer de son bijou Kawhi Leonard qui leur avait permis de remporter le titre pour la première fois de leur histoire. L’ex-coéquipier de Tony Parker aux Spurs a décidé de rejoindre les Clippers et cela semble lui avoir réussi dès la première rencontre en battant les Lakers !

De nombreux mouvements ont eu lieu avec la free agency. Parmi les plus marquants on note Anthony Davis ex Nouvelle-Orléans qui rejoint aux Lakers Le Bron James ou Russel Westbrook parti à Houston. Quant à Kevin Durant et Kyrie Irving, ils ont tous les deux rejoint les Nets.

Tous ces transferts vont redistribuer les cartes du championnat. À la manière de la roulette du casino en ligne betFIRST Casino, les jeux sont faits, rien ne va plus. Personne ne peut vraiment prédire quelle sera l’issue de la saison.

Faveurs à l’ouest

SUR LE MÊME SUJET :

Cette année, après avoir penché du côté de Toronto à la surprise générale l’année dernière, la balance devrait pencher vers l’ouest. Ayant récupéré Kawhi Leonard et Paul George, les Clippers devraient faire des merveilles et faire briller le sud-ouest des États-Unis.

Les Houston Rockets devraient aussi marquer la saison par leur talent. Ils disposent d’une arme de destruction massive en la personne de Russel Westbrook, sacré meilleur joueur 2016-2017. Il devrait former un duo de choc avec James Harden.

Les Lakers quant à eux, posent des questions. Sur le papier, l’association de Le Bron James avec Anthony Davis semble invincible. Mais, sera-t-elle suffisante quand on sait que Rajon Rondo et Danny Green, leurs coéquipiers, commencent à se faire un peu vieux ?

Cette nouvelle saison s’avère complètement ouverte tant il n’y a pas de candidat déclaré comme cela a pu être le cas par le passé avec Cleveland, Miami ou Golden State. Tout est ouvert et chacun peut prétendre au titre pour notre plus grand bonheur. Cela change de l’habituel, non ?

Partager cet article

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.