La NBA et la NFL vont-elles succomber aux sirènes du cannabis ?

 

Après les propos de Steve Kerr, l’usage du cannabis à des fins thérapeutiques va t-elle enfin être autorisée dans les ligues pros comme la NFL ou la NBA ?

La semaine dernière, les propos de Steve Kerr – coach des Golden State Warriors – auront fait grand bruit dans l’univers du sport nord-américain. En conférence de presse, l’entraîneur de la bande à Stephen Curry a déclaré que l’usage du cannabis dans un cadre thérapeutique était beaucoup moins dangereux que les opioïdes (Vicodin) largement prescrits outre-Atlantique. La Vicodin est un antalgique puissant, capable de soulager de la douleur accumulée au cours des matchs. Un produit qui selon plusieurs études, aurait des effets néfastes sur la santé des joueurs qui deviendraient par ailleurs vite accros à ce médicament prescrit aux USA comme de la vitamine C.

Steve-Kerr-Cannabis

Ancien joueur de NBA, Kerr a été un adepte des opioïdes et il en appelle aujourd’hui la ligue pour que des études approfondies soient faites afin de connaître tous les effets de cette consommation devenue excessive chez certains. L’enchaînement des matchs avec plus de 80 rencontres dans la saison n’améliore bien sûr pas la chose. Ainsi, une des solutions alternatives serait pour l’entraîneur des Warriors (et pour plusieurs médecins) de soigner les sportifs avec du cannabis. Un usage purement thérapeutique parfaitement légal dans 29 États américains, mais aussi dans des pays comme le Canada, l’Australie ou bien encore les Pays-Bas. Dans le monde du basket-ball, Phil Jackson (aujourd’hui président des Knicks) avait révélé avoir consommé de la marijuana durant sa carrière.

La NFL y réfléchit déjà

Du côté du football américain et de la NFL – souvent mis à mal par le secteur médical notamment dans le scandale des commotions cérébrales – on y réfléchit déjà. Cette déclaration qui pour l’instant est juste un effet d’annonce est déjà un sérieux pas en avant. Courant novembre, la NFL qui rappelons le, est la plus grosse organisation sportive du continent, s’est dit être à « l’écoute des experts et médecins » sur ce sujet et prête à en discuter avec l’association des joueurs. Plusieurs footballeurs se sont en effet positionnés dans ce sens.

Eugene Monroe, ancien lineman des Baltimore Ravens avait annoncé qu’il utilisait de la marijuana afin de se soigner durant sa carrière. Le CBD à savoir l’anti-inflammatoire extrait de la plante de cannabis, permettrait également de lutter contre l’encéphalopathie traumatique chronique, maladie dégénérative causée par les commotions cérébrales. Monroe a d’ailleurs fait un don de 80 000 $ à un laboratoireafin de financer la recherche sur ce sujet. Grand fléau qui a terni sérieusement l’image de la NFL, les traumatismes aux cerveaux provoqués par les chocs très violents durant les matchs seraient à l’origine de nombreux décès d’anciens joueurs de foot US.

eugene-Monroe-Cannabis

Lester Grinspoon, professeur émérite de l’université d’Harvard conseille de prendre du CBD une ou deux heures avant une rencontre. Même si beaucoup sont favorables à cet usage thérapeutique du cannabis et que celui-ci est visiblement moins dangereux que la consommation d’opioïdes, on voit mal les ligues telles que la NFL ou la NBA encourager leurs stars à se défoncer à la marijuana. D’un point de vue image de marque, celle-ci ne serait malheureusement pas très positive pour ces organisations qui se soucient plus de leur chiffre d’affaires que de la santé des joueurs.

Dans le monde de l’ultra-trail en tout cas, le cannabis est déjà utilisé par bons nombres de coureurs.

 

Pierre-Andrea

Pierre-Andrea

Journaliste chez La Sueur
Ecrit sur la NHL, le surf, le running et la culture
Pierre-Andrea
Photo By: sportingnews / Fox Sports / the sports quotient

Leave A Comment

Your email address will not be published.