Philadelphia Seventy Sexiers – Enfin le retour de la franchise mythique ?

Après des années de lose, enfin du renouveau pour les Philadelphia Sixers?

Que Dieu m’en soit témoin j’ai pris un malin plaisir tout au long de la saison à me moquer/insulter/railler Sam Hinkie et sa bande des Philadelphia Sixers. Tellement qu’il a été prié de prendre la porte, désolé Sami c’était pour le bien de tout le monde. Bryan Colangelo, frère de Jerry, arrive aux commandes et depuis on attend. Nerlens Noel, Joel Embiid, Jahlil Okafor plus encore un 1st pick cette année, qui va sauter, qui va rester ?

On parle d’un échange impliquant Jeff Teague, ce qui mettrait un sacré coup de boost dans le moteur de la ville de l’amour fraternel. Avec 4 top picks dans leur effectif ils ont de quoi négocier sur le marché et je suis certain que quelques GM tendront une oreille très attentive à ce que pourrait proposer Colangelo avec son carnet d’adresses gros comme …

Mais alors on continue la reconstruction ou on abandonne tout et on accélère ?

De vous à moi, en l’état actuel des choses le projet Philadelphie est très flou est pas grand monde voudrait s’y rendre. Il reste alors une solution trader trader trader, essayer de récupérer quelques role players histoire de gagner plus de 2 matchs l’an prochain pour commencer à attirer les projecteurs. L’arrivée de Jeff Teague pourrait mettre un coup de boost au projet, mais non seulement ce ne sont que des rumeurs, mais il va forcément falloir sacrifier un jeune pousse qu’ils tentent de cultiver depuis des années.

 Mais bon avec ces 3 monstres (enfin il paraît, pour l’instant j’en ai plutôt vu un offensif un défensif et un hospitalisé) à l’intérieur, à l’heure ou le small ball fait fureur il va forcément falloir en jeter un mais lequel ? Qui est compatible avec qui ? Embiid sait-il seulement jouer au basket-ball ? Ne sont-ils pas condamnés à subir la politique désastreuse de ces dernières années ?

Vous imaginez qu’avec un peu de jugeote les sixers auraient pu aligner sur le terrain Michael Carter-Williams-Marcus Smart-Noel-Okafor pas une équipe de manches autrement dit. Et le voilà le motif de satisfaction à Philadelphie. Ils auraient pu, si des personnes compétentes étaient au bon endroit au bon moment entamer une sérieuse reconstruction non pas une auto-destruction sans réel projet. Aujourd’hui la situation dans les bureaux semble apaisée, l’effectif est à batir, et il y a déjà quelques motifs de satisfaction, cette équipe morose, moribonde, dégueulasse, pourrait avoir envie de montrer que ce n’était pas de sa faute si elle avait à peine le niveau N3. Un meneur qualifié, quelques role players, des anciens affamés, Okafor en superstar et qui sait ce qui peut arriver ?

En tout cas personne ne les attend et ils ne peuvent que faire mieux que ces dernières années, personnellement je pense qu’il devrait oublier Embiid, du moins arrêter de miser sur lui et d’espérer qu’il changera quelque chose au visage de la franchise et utiliser soit Noel soit Okafor. J’échangerai Noel pour laisser toute la raquette à Okafor et l’entourerait d’un joueur de métier défensif dur sur l’homme. D’ailleurs je mettrai Jahlil au cœur du projet.

Comment ça pourquoi ? Dois-je vous rappeler qu’il a planté 26 points pour son premier match NBA ?

Pour le plaisir Quelle beauté au poste…

By La Berkane

Photo By: Sixers
1 Discussion on “Philadelphia Seventy Sexiers – Enfin le retour de la franchise mythique ?”

Leave A Comment

Your email address will not be published.