PK Subban : le Dark Destroyer

Si la saison de PK Subban est compliquée, l’athlète reste une formidable machine

De Toronto à Montréal

Pernell Karl Subban plus souvent surnommé PK est né à Toronto le 13 mai 1989 d’un père Jamaïcain et d’une mère Antillaise. C’est son père passionné de Hockey et Fan des Canadiens qui lui montre la voie. Dès son enfance, PK Subban ne jure que par le Tricolore.

Après un parcours brillant chez les juniors avec les Bulls de Belleville (Ontario), il est repêché en 2007 au deuxième tour par les Canadiens de Montréal. La franchise jugeant son style de jeu potentiellement utile à l’équipe.

Petit à petit il gravit les échelons et en 2009 Subban signe son premier contrat professionnel avec les Bulldogs de Hamilton, franchise évoluant en AHL (l’antichambre de la NHL). Un an plus tard, il est appelé pour la première fois par les Canadiens de Montréal pour disputer son premier match en NHL face aux Flyers de Philadelphie. Au fil du temps, PK marque les esprits et se montre de plus en plus décisif pour le Tricolore. Après avoir gagné de nombreuses récompenses, mais aussi le cœur des partisans, Subban s’est durablement installé dans la défense des Canadiens, la franchise dont il rêvait étant plus jeune. Il est aujourd’hui le joueur le mieux payé de l’histoire de la franchise …

Oh Canada !

Très rapidement Subban intègre l’équipe nationale junior du Canada. En 2008, il dispute son premier mondial, mais ne dispose que d’un faible temps de jeu, le cantonnant à un rôle secondaire. Ce n’est que lors du mondial junior de 2009 qu’il s’impose dans l’équipe, il inscrit 3 buts, 9 points et remporte la compétition en étant nommé dans les étoiles du tournoi.

En 2014, il est sélectionné pour participer aux JO de Sotchi qu’il remporte tout en ne disputant qu’un seul match.

Malgré de bons débuts internationaux chez les juniors, PK ne parvient pas à se faire une place face à la concurrence très rude chez les seniors.

Une personnalité hors norme

En plus d’être un joueur fantastique, PK Subban a su montrer au cours de sa jeune carrière qu’il est bien plus   simple sportif. Toujours souriant en zone mixte, il fait le bonheur des journalistes et apporte sa bonne humeur sur les plateaux de télévision. Le constat est simple … Interrogez n’importe quel joueur dans la ligue au sujet de PK et il vous en dira que du bien ! C’est bien là   preuve des qualités humaines dont fait preuve le défenseur des Canadiens. À l’image de son hommage à Jagr lors du dernier All-Star Game à Nashville lors duquel il s’était tout simplement déguisé, un clin d’œil décalé qui avait touché toute la NHL.

Récemment Subban a également révélé avoir fait un don de 10 millions de dollars à la fondation de l’Hôpital de Montréal pour enfants dont il est le porte-parole. Chaque saison il finance également une loge permettant aux enfants d’assister à des rencontres du Canadien. Une attitude exemplaire et un cœur énorme qui n’a pas fini de nous surprendre.

Une saison compliquée

Malgré un début de saison record, les Canadiens ne sont pas parvenus à se hisser en séries éliminatoires … un réel échec pour la franchise qui affiche ces dernières années l’ambition de remporter la coupe Stanley.

L’absence de son gardien star Carey Price, les polémiques à l’intérieur du vestiaire, de toute évidence ce n’était pas la saison des Canadiens ! Au cœur du problème … la défense, une fébrilité et des erreurs qui ont souvent coûté cher au Tricolore. Souvent critiqué par Michel Therrien, Subban a pu compter sur le soutien infaillible des partisans pour son défenseur probablement le joueur le plus apprécié au Centre-Bell.

Aujourd’hui plus que jamais, l’avenir de PK au sein de la franchise n’est pas assuré et les rumeurs de transaction se multiplient.

Affaire à suivre …

By Noggin

1 Discussion on “PK Subban : le Dark Destroyer”

Leave A Comment

Your email address will not be published.