Road to Rio – Team USA : partie pour tout défoncer

Comme à chaque Jeux Olympiques depuis 2008, Team USA arrive en grande favorite pour la médaille d’or. Revu d’effectif.

En 2004, les États-Unis finissaient à une humiliante troisième place aux Jeux Olympiques d’Athènes. Depuis, avec, entre autres, la Redeem Team de 2008, c’était le All-Star Game à chacune de leur apparition.

Ainsi pour ces Jeux Olympiques 2016, les States ne partiront pas avec leur équipe triple A mais bien avec leur équipe B (ou C). Les deux meilleurs joueurs de la saison 2015-2016, à savoir LeBron James et Stephen Curry manqueront à l’appel. Également, pour cause de blessures ou autres, manqueront à l’appel : Dwyane Wade, Blake Griffin, Anthony Davis, Chris Paul, Kobe Bryant, Damian Lillard, James Harden, Kawhi Leonard, Andre Drummond, Russell Westbrook… La liste des absents est plus impressionnante que celle des présents.

Automatiquement qualifiés grâce à leur victoire lors de la Coupe du Monde 2014, les États-Unis arriveront « amoindris » à Rio. Lol. Effectivement, malgré cette avalanche de forfaits, Team USA sera chargée pour conserver SA médaille d’or.

Carmelo Anthony: 4e Olympiades pour Melo, artificier en chef de Team USA. Il sera une nouvelle fois très précieux dans les moments chauds (si moments chauds il y a).

Kevin Durant: Le meilleur marqueur lors des JO 2012 avec 19.5 points par match et Top 3 dans les joueurs NBA fait partie du voyage avec un transfuge très discuté du côté de Golden State.

DeMarcus Cousins: Membre de la Team victorieuse lors de la Coupe du Monde 2014, Cousins fait logiquement partie du voyage. Le meilleur pivot au monde actuellement ?

Draymond Green: Grâce au forfait d’Anthony Davis, Green devrait jouer un rôle encore plus important au sein de l’équipe. Sa polyvalence devrait faire merveille.

Kyle Lowry: L’avalanche de désistements au poste de meneur permet à Lowry d’être appelé pour la toute première fois avec les États-Unis.

DeMar DeRozan: Sa superbe saison avec les Raptors et le fait qu’il fut membre de l’équipe en 2014 lui ont permis d’obtenir son billet pour Team USA 2016.

Paul George: tout le monde se souvient de la terrible blessure de George lors d’un entraînement avec Team USA pour préparer la Coupe du Monde 2014. Il revient pour finir le boulot.

Jimmy Butler: Oublié les blessures au cours de la saison, Butler retrouve Coach Thib’ et apportera sa défense et son shoot à l’équipe.

DeAndre Jordan: La petite surprise du chef, DeAndre, All-NBA First Team (oui, oui…) cette saison bénéficie sans doute du forfait de Drummond pour faire partie du voyage.

Klay Thompson: Présent en 2014, Thompson a encore pris du galon. Son shoot et sa défense seront des atouts de poids pour les États-Unis.

Kyrie Irving: Le meilleur joueur de la coupe du Monde 2014 et arme de destruction massive des Cavaliers voudra ajouter un nouveau titre pour ponctuer une saison déjà magique.

Harrison Barnes: promis au banc, le nouveau joueur des Mavs a bénéficié de nombreux forfaits pour jouer les chercheurs d’or cet été.

Comme vous pouvez le voir, malgré tous les forfaits, Team USA devrait sans trop de problèmes exterminer toutes formes de vie terrestre en août. La France, chanceuse sur ce coup-là, les affrontera en poule. L’objectif sera pour nous de limiter la casse et pour eux de montrer qui est le papa. La Serbie, en embuscade est également dans cette poule. Loin de la Dream Team, de la Redeem Team, c’est une Team USA semblable à celle envoyée en Coupe qui arrive à Rio, avec toujours un bon train d’avance sur la concurrence.

Photo By: Nike Basketball
3 Discussions on
“Road to Rio – Team USA : partie pour tout défoncer”

Leave A Comment

Your email address will not be published.