Road to Rio – Les meilleures chances de médailles françaises

Nos meilleurs espoirs français dans la course aux médailles pour les Jeux Olympiques de Rio, c’est ici !

On en parle depuis des années, ils se sont préparés pendant des années, le plus grand rendez-vous de leurs vies d’athlètes n’est désormais plus qu’une question d’heure. Les Jeux Olympiques de Rio vont débuter et il est donc temps de faire un petit récapitulatif des potentiels médaillés tricolores. Quelles sont nos chances de médailles au Brésil ? Voici la réponse. Évidemment, une surprise n’est pas exclue et tous les athlètes ne sont pas dans cette liste.

Teddy Riner (judo, poids lourds) :
Champion olympique en titre, huit fois champion du monde, cinq fois champion d’Europe, Teddy Riner n’a plus grand-chose à prouver et a déjà marqué l’histoire de son sport, mais a surtout inscrit son nom dans la légende du sport français. Porte-drapeau de la délégation française à Rio, le colosse de 2m04 et 131 kilos aura tout de même à cœur d’ajouter une énième ligne à son palmarès. Il est une des valeurs sûres de l’équipe de France olympique et devrait sans aucun doute remporter la plus belle des médailles.

Renaud Lavillenie (athlétisme, saut à la perche) :
Recordman du monde en salle (6m16) et champion olympique en titre, Renaud Lavillenie sera la tête d’affiche du saut à la perche et ne souhaite pas être détrôné de la discipline qu’il domine depuis de nombreuses années.

Florent Manaudou (natation, 50m nage libre et relais 4x100m nage libre) :
Lui aussi champion olympique en titre sur sa distance fétiche, le 50m nage libre, Florent Manaudou ne laisse aucune miette sur 50m. Avec ses camarades du 4x100m nage libre, le nageur de 25 ans voudra aussi s’imposer en équipe et rafler toutes les médailles possibles pour lui.

Jimmy Vicaut (athlétisme, 100m, relais 4x100m) :
Il y a un mois Jimmy Vicaut a égalé son propre record d’Europe du 100 mètres en 9 »86 et a prouvé qu’il était encore dans le coup. Médaillé de bronze aux derniers championnats d’Europe d’Amsterdam, le sprinteur n’a encore rien prouvé au niveau international sur 100m, mais pourrait pourquoi pas se faire une place sur le podium. La concurrence sera rude, mais une surprise pas impossible. À noter que Vicaut aura un rôle crucial dans le relais 4x100m.

Pauline Ferrand-Prévot (cyclisme sur route et VTT) :
Championne du monde en titre sur route et en VTT, Pauline Ferrand-Prévot a toutes les armes pour s’imposer à Rio sur deux disciplines dont elle est reine. Il ne lui manque plus qu’un titre olympique pour avoir un palmarès bien complet.

Handball homme :
Le meilleur pays du handball, c’est la France. Champion d’Europe 2014 et champion du monde 2015, les Experts de Claude Onesta seront la grosse armada de Rio que toutes les équipes rêveront d’achever. Les coéquipiers de Thierry Omeyer (notre interview ici) sont prêts pour remporter un troisième titre olympique consécutif.

Vincent Luis (triathlon) :
Tout récent champion d’Europe de triathlon sur la distance sprint, Vincent Luis pourrait devenir le premier médaillé olympique français de triathlon. Évidemment Luis vise l’or et a tout mis en œuvre pour y arriver. Vice-champion de France de cross-country cette année, le natif de Vesoul a plus d’une corde à son arc et compte bien réaliser son rêve olympique.

Tony Yoka (boxe, poids super-lourds) :
Champion du monde amateur dans sa catégorie l’an passé, le tout jeune boxeur Tony Yoka veut confirmer qu’il est un des meilleurs boxeurs de la planète. À 24 ans il a déjà une expérience olympique, il a terminé 9e à Londres en 2012 et pourra donc aborder Rio avec un peu plus de sérénité.

Aurélie Muller (eau libre, 10 km) :
Championne du monde en 2015 et championne d’Europe en 2016, Aurélie Muller sera une des grandes chances de médaille française au Brésil. Bientôt huit ans qu’elle participe à des compétitions en eau libre, l’or olympique sera son objectif ultime. Elle vient à Rio avec un atout qui n’est pas des moindres, son entraîneur Philippe Lucas, qui a coaché bon nombre de médaillés olympiques.

Volley-ball homme :
N’oublions pas la Team Yavbou, même si elle est passée par un tournoi de qualification olympique, l’équipe de France de volley sera un sérieux prétendant à une médaille malgré la grosse concurrence présente à Rio. La victoire de la Ligue Mondiale 2015 a prouvé que les coéquipiers de Earvin Ngapeth étaient capables de tout.

Basket homme :
Ce sera la der des ders pour Tony Parker sous le maillot bleu, toute l’équipe aura a cœur de l’aider à obtenir une médaille olympique. Rudy Gobert ou encore Nicolas Batum, les Bleus de Vincent Collet ont du beau monde pour pourquoi pas venir titiller les américains. À suivre de très près.

Basket femmes :
Vice-championnes olympiques en 2012, les Braqueuses ont encore soif de victoire et veulent encore créer des exploits qui leur ont valu ce surnom. Avec Céline Dumerc à la baguette, les Bleues souhaitent continuer de rêver.

Mais aussi : Camille Lacourt (natation, 50 et 100m dos), Foot femmes, François Pervis (cyclisme sur piste, kilomètre, vitesse et keirin), Billy Besson- Marie Riou (voile, Nacra 17), Charline Picon (planche à voile, RS:X), Sébastien Combot (kayak, K1), Gauthier Grumier (escrime, épée), Clarisse Agbegnenou (judo, -63 kg), Nicolas Mahut – Pierre-Hugues-Herbet (tennis, double messieurs), Jean Quiquampoix (tir, pistolet à 25m tir rapide), Mahiedine Mekhissi (3000 steeple).

Par Alexandre

La Sueur

lasueur.com, votre média sportif et culturel.
Photo By: telez.fr
1 Discussion on “Road to Rio – Les meilleures chances de médailles françaises”

Leave A Comment

Your email address will not be published.