Le premier tour nous a donné envie de vomir, ou au mieux de pleurer. On espérait donc voir autre chose pour ce second tour de Roland Garros, avec six français et six françaises encore en lice. Et surtout, on espérait ne plus être déçus ou gênés par les comportements et attitudes de certains et certaines.

ROLAND GARROS 2017 – CHEZ LES DAMES

On vous parlait au premier tour de Makarova, tombeuse de Kerber dans une partie parfaite. Sachez qu’elle n’a pas bien joué longtemps, puisqu’elle a déjà perdu face à Tsurenko. Ensuite, Petra Kvitova, tête de série numéro 15 et de retour sur le circuit après son agression en novembre dernier, a perdu son match face à Bethanie Mattek-Sands qui est issue des qualifications. On avait un peu peur pour Wozniacki après ses performances à Madrid et Strasbourg. Pour ses fans : rassurez-vous.  Elle a balayé Abanda 6/0 6/0. VIO-LENT. Kiki Bertens fait partie des têtes de série qui ne sont plus présentes dans le tableau. La néerlandaise s’est fait taper par Catherine Bellis en deux sets.

Océane Dodin n’a pas pu franchir le second tour. Face à Kuznetsova, tête de série numéro 8, la française s’est inclinée 7/6 5/7 6/3. Dommage, mais elle n’est pas loin d’atteindre un niveau suffisant pour accrocher ces fins de match. Pauline Parmentier a très mal commencée son match (0-5 dans le premier set), on a eu peur, mais elle s’est rattrapée. Pas suffisamment puisque la française s’est inclinée 6/4 7/6 face à Witthoeft. L’élimination est là, certes, mais l’humiliation non. Mladenovic nous a rassuré : après son premier tour tendu, Kiki a expédié son second tour face à Sara Errani, finaliste ici en 2012. Même histoire pour Alizé Cornet qui atteint le 3ème tour en battant Strycova, tête de série numéro 20, avec une belle balle de match. Une vraie performance pour la française qui a vécu une saison sur terre-battue compliquée. Elle affrontera au prochain tour Radwanska, et ça c’est pas un cadeau.

https://www.youtube.com/watch?v=MMF7AtAR7CI

Dans un duel franco-français : Caroline Garcia a pris le dessus sur Chloé Paquet. Malgré la défaite, la jeune française a très bien jouée. On devrait vite la retrouvée au top niveau. Du moins, on l’espère.

https://www.youtube.com/watch?v=2u3n_7i7kBM

ROLAND GARROS 2017 – CHEZ LES HOMMES

On l’avoue : on a encore du mal à se remettre de la défaite de Tsonga. Nos petits cœurs fragiles se brisent quand on y repense, ou quand on entend un flash-info rappelant la défaite de Tsongix. Mais il faut savoir passer à autre chose….. Et le second tour nous a pas mal aidé à faire notre deuil : de gros matchs et un bon niveau. Tout d’abord, on voulait l’annoncer en premier parce que c’est rassurant : Del Potro est au troisième tour de Roland-Garros. Si vous ne suivez pas trop le tennis en général, vous devez vous demander en quoi c’est une bonne nouvelle. En fait, Del Potro est encore fragile, et était incertain pour sa participation à Roland. Il nous offre de belles prestations, avec une aisance physique notable. MAIS ATTENTION. Sur un contre pied, l’Argentin a été le premier à couiner, en montrant son adducteur gauche. Almagro avait essayé de pousser un peu Del Potro, en lui donnant une tape amicale. Et là : c’est le drame. Après un revers, Almagro regarde son clan et dit : « J’ai entendu un bruit dans mon genou gauche ». Rappelons que l’espagnol avait déjà subit une blessure à ce niveau là il y a quelques semaines. Malgré l’inquiétude il décide de repartir. Après quelques coups, il a compris. C’était fini. Malgré l’évidence, Almagro, qui pleure déjà de rage, décide de continuer. Mais il s’écroule quelques secondes plus tard, alors que Del Potro s’apprêtait à servir. L’espagnol, allongé sur le court n°2 est réconforté par Del Potro, venu à son secours. Cette fois-ci c’est bien fini, les deux hommes s’enlacent, échangent quelques mots, et vont s’assoir ensemble. Belle et dure image.

Berdych est déjà tombé et ce face à Khachanov en 3 sets. Faudra surveiller ce Russe, il est de plus en plus solide. Dans le duel Espagnol qui opposait Ferrer à Lopez, on s’attendait malheureusement à ce que Ferrer s’incline. De moins en moins incisif, la tête de série numéro 30 ne réalise pas une bonne saison et ses espoirs d’atteindre le très haut niveau s’estompent de plus en plus. Et nos pensées se sont confirmées. Une défaite en 5 sets au second tour pour Ferrer, ça ne lui était pas arrivé depuis 2004. C’est dire… On a aussi assisté un beau match entre Coric et Johnson. Un duel éprouvant moralement : à la fin du match, Johnson a fondu en larmes après sa victoire alors que Coric a démonté sa raquette simultanément. Rare. En parlant de raquettes pétées, Kyrgios s’est lâché : deux raquettes fracassées, dont une contre les fournitures du tournoi, créant alors un petit son funky très sympa. Sinon, Kyrgios a perdu face à Kevin Anderson en 4 sets. Là aussi, c’est décevant.

En parlant de déception, évoquons le cas Andy Murray. Le britannique a remporté ses deux premiers tours en bataillant face à Kuznetsov puis Klizan. Alors certes, il passe. Mais son jeu n’est plus aussi percutant qu’avant, il n’a peut être plus les jambes de feu qu’il avait l’année passée. Et ça se comprend, vu que sa préparation sur terre n’a pas été idéale. Il lui reste encore du temps pour revenir à un meilleur niveau, on est persuadés que ça arrivera, mais méfiance. Et sinon, histoire de nous consoler : le mécréant Renzo Olivo a perdu face à Kyle Edmund. Tout ça pour ça…

C’était quasi-sûr : Jérémy Chardy est sorti du tournoi face à Nishikori. 6/3 6/0 7/6. Un très gros match de Nishikori qui semble prêt pour les prochains tours. Malgré une petite alerte au niveau du pectoral gauche, le japonais a déroulé son jeu (si vous ne le connaissez pas : REVERS REVERS REVERS). Benjamin Bonzi n’a pas su réitérer son exploit du premier tour. La marche était trop haute face à Ramos-Vinolas, finaliste à Monte-Carlo. Dommage. Pierre-Hugues Herbert a failli créer la sensation de cette journée. Opposé à Fernando Verdasco, solide vainqueur d’Alexander Zverev, le français a mené deux sets à un avant de craquer et de laisser filer les deux derniers sets. Mais quel match. C’est presque à regretter que le garçon s’adonne quasi-exclusivement en double. Parce que nous, ce Pierre-Hugues là en simple, on est chauds pour le voir jouer H24. Lucas Pouille devait nous redonner espoir après la défaite de vous savez qui. Et il nous a pas déçu : une victoire tranquille face à Bellucci en trois sets. Alerte fessée : Gaël Monfils a vengé Alexandre Muller en battant en 3 sets son tombeur 5 (6/1 6/4 6/1 en 1h31), Thiago Monteiro. Une victoire éclair, sans bavures. Un vrai duel de fond de court, mais à ce petit jeu là, Monfils est au-dessus. Tout simplement parce que Monteiro n’a pas de revers fiable, et forcément au tennis, c’est compliqué. De quoi nous rassurer sur le niveau de jeu de Gaël, même si le brésilien n’est pas non plus une pointure.

https://www.youtube.com/watch?v=96_iWe2YtgU

Et enfin, Gasquet a décidé de poursuivre la voie tracée par Monfils en explosant Estrella Burgos en trois petits sets. Quel dommage que Gasquet et Monfils se retrouvent au 3ème tour… Un français en moins, et quand on connait la pénurie de français actuelle, ça fait mal.

https://www.youtube.com/watch?v=ce6d0kwZKsE

3 françaises et 3 français au 3ème tour. Ca ne s’invente pas. Malheureusement, on est déjà certains de retrouver au maximum 2 français au second tour puisque Monfils et Gasquet s’affrontent. Pouille quant à lui, affronte Ramos-Vinolas, un vrai test sur terre battue. Chez les femmes, Garcia affrontera Hsieh, tombeuse de Townsend et Konta. Cornet, comme on vous l’a dit, affrontera Radwanska et Mladenovic aura affaire à Shelby Rogers. Que du lourd, que du bon. A demain donc ! Par Pierre L.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *