Durant le printemps et l’été, se succèdent aux États-Unis les évènements en tout genre, et notamment les festivals. Alors que certains restent plus connus que d’autres, zoom sur le Splash House Festival, plus grande swimming pool party des US se déroulant chaque année dans la vallée de Coachella.

Splash House, ou la folie des fêtes américaines à son paroxysme. Depuis sa récente création il y a quelques années, l’événement ne cesse d’attirer une foule venue des quatre coins des États-Unis, voire du monde, pour un week-end de fête dans la ville californienne de Palm Springs. Sa particularité ?  L’événement se déroule sur 2 week-ends dans 3 complexes hôteliers différents, reliés par des navettes et ayant tous comme point commun la présence de piscines géantes (= multivenue évent).

Chaque année, la programmation musicale orientée électronique ne cesse d’impressionner par sa qualité, voire son côté avant-gardiste. En regardant les affiches des années passées, on se rend compte que le festival n’a finalement rien à envier à ses confrères californiens. Parmi ceux-ci, on note : Cashmere Cat, Flume, Kygo, Louis The Child,  Hippie Sabotage, Pomo, Matoma, Trippy turtle, Shift k3Y, Viceroy, The Knocks, Le Youth (…) : La liste est longue.

https://vimeo.com/181435450

Parmi les artistes français, on a pu compter lors des éditions passées sur la présence de Stwo, Klingande, Cherokee, Zimmer ou encore FKJ. On atteint des niveaux de greatness, les fans des nouvelles plateformes musicales YouTube ne peuvent ainsi que se régaler chaque année.

SUR LE MÊME SUJET :

Cette année, le festival pour ses 2 éditions de juin et août comporte de (très) gros noms dont Bonobo, Thomas Jack,Flamingosis, Big Gigantic, Mr Carmack, Sango ou encore le génialissime Kaytranada.

On dit souvent que des actes comptent plus que des paroles, on vous laisse juger

Partager cet article

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *