Sport Issues : Meldonium

Problème de sport: meldonium

Depuis toujours, le sport en aura vu de toutes les couleurs. Des scandales venus de nulle part, inattendus et souvent liés au dopage (coucou meldonium). Entre Lance Armstrong ou encore Justin Gatlin, la planète sport a dû s’adapter aux nombreuses déceptions à répétition des grandes figures de leur passion.

hT1O6dZM807H7veVCoC2

Parfois impensable de se dire que tant de soutien donné à ces athlètes est détruit et enterré par des révélations de tricherie. D’aussi grands champions cassent le mythe des sportifs légendaires qui se surpassent sans cesse. Ils salissent parfois l’image du sport professionnel, mais on pardonne, on n’oublie pas que des champions honnêtes existent, il n’y a pas de doute là-dessus. Secoué, tout le monde l’a été en apprenant la nouvelle. Maria Sharapova, que l’on a toujours vu, avec Serena Williams, comme la superstar du tennis féminin a annoncé avoir été contrôlée positive lors du dernier Open d’Australie. La russe est donc la dernière affaire en date. Après les affaires de matchs arrangés, le tennis doit faire face maintenant au meldonium. Le meldonium est un médicament utilisé en cas d’angine ou de problèmes cardiaques. Très utilisé en Europe de l’Est, il a vu ses ventes doubler depuis l’affaire de l’ex-numéro une mondiale du tennis.

3953

Maria Sharapova expliquait, lors de sa conférence de presse, qu’elle a pris ce médicament en prévention du diabète, car, dans sa famille, il y aurait de nombreux problèmes avec cette maladie. Des médecins interrogés par de nombreux médias pensent que la tenniswoman n’a aucune excuse, si ce médicament est pris sans soucis détecté chez le patient, il est bien utilisé afin d’augmenter les performances, puisque celui-ci augmente l’endurance. Bref nous ne sommes ni juge ni avocat, donc laissons faire l’Agence mondiale antidopage pour tirer des conclusions.

La question est de savoir pourquoi des sportifs prennent ce médicament tout en sachant qu’il n’est pas de tout reproche. Depuis le début de l’année 2016, 99 athlètes ont été contrôlés positifs au meldonium. Chiffre accablant, le dopage continue d’être un fléau dans ce monde qui oublie les fondamentaux du sport, gagner c’est se surpasser. Gagner ce n’est pas venir chercher un statut de vainqueur et la gloire accompagnée de l’argent qui va avec. Les valeurs du sport c’est se hisser à son meilleur niveau, aller au bout de soi pour prouver que l’on est le meilleur. Tricher ne donne pas autant d’honneur que quelqu’un qui aura travaillé dur, sans rien de plus que l’acharnement. Tout ça pour dire que le sport est malade, le dopage est un virus qu’il faut éradiquer, il fait pourrir l’image d’un domaine à émotions fortes. La beauté du sport ne doit pas être entachée par de nouveaux scandales.

Par Alexandre D; l’Esprit Sportif

Photo By: flotrack.org, theguardian.com, independent.co.uk

Leave A Comment

Your email address will not be published.