Suède vs. Russie : Ovechkin et les siens battus dans un match très physique

 

Un Suède-Russie très intense ce soir qui s’est soldé par la victoire 2-1 de la Tre Konor. Alex Ovechkin se sera réveillé bien trop tard et aura été légèrement volé par les arbitres.

Deuxième journée de la Coupe du Monde de hockey au Air Canada Center de Toronto avec le choc. Après le massacre du Canada face à la République-Tchèque (6-0) et la victoire de la Team Europe contre les USA (avec un but du français Bellemare) hier, place aux matchs du groupe B. Pour ouvrir cette journée de dimanche, on a eu droit à un choc entre deux favoris:  Suède vs. Russie.

La Suède costaud

Un Suède-Russie qui a démarré sur les chapeaux de roue avec une intensité et une vitesse folle. Ça joue des côtés et ça n’hésite pas à frapper fort avec de solides mises en échec. Il faudra attendre le deuxième tiers pour voir le score bouger. C’est la Tre Konor qui ouvrira la marque en supériorité numérique avec un tir surpuissant de Gabriel Landeskog à la bleue qui trompera Serguei Bobrovsky (27 arrêts ce soir). La Suède doublera la mise quelques minutes plus tard avec un superbe jeu de la part de Victor Hedman. Sur cette action, la défense russe est clairement fautive avec la paire Markov-Emelin totalement absente (on craint le pire avec Montréal cette saison).

Les suédois auront fait un match solide avec notamment un grand gardien Jacob Makström. Remplaçant Henrik Lundqvist malade, le portier des Vancouver Canucks aura réalisé 27 arrêts durant ce Suède-Russie. Il pourra en tout cas remercier Zlatan Ibrahimovic qui lui a visiblement porté chance. Makström a en effet un portrait de l’attaquant de Manchester United  peint sur son masque.

Alexander Ovechkin se réveille trop tard

La Russie aura été très décevante dans ce premier match de la compétition. Plusieurs joueurs auront été inexistants à l’image de Pavel Datsyuk (1 tir) et Evgeni Malkin (1 tir). Scruté de très près, le capitaine et superstar russe Alex Ovechkin n’aura pas livré complètement la marchandise. Visiblement stressé, le Tsar aura commis plusieurs erreurs dont 4 minutes de pénalités et des décisions pas forcément judicieuses.

Énervé de sa prestation décevante, le capitaine de la Russie va réduire le score durant la dernière minute de jeu avec un lancer balayer d’une précision redoutable. À 10 secondes de la fin, Ovi inscrira un nouveau but mais qui sera refusé, parce que marqué de la main. Une décision litigieuse de la part du quatuor arbitral, car le palet semble touché par la crosse du russe avant d’aller au fond des filets. On en restera donc sur le score de 2-1 pour la Suède et cela n’a bien évidemment pas plus au joueur de Washington (voir ci-dessous).

Néanmoins cette victoire suédoise n’est pas volée tant ils auront dominé pendant 58 minutes. Avec cette défaite, les russes sont déjà au pied du mur et ne devront plus se louper face à la Finlande et la Team North America pour leur prochain match. Un Suède-Russie qui a envoyé en termes d’intensité et qui prouve que cette Coupe du Monde est la plus grande compétition de hockey depuis les JO d’hiver 2014.

La Team North America fait une entrée fracassante contre la Finlande

Réunissant les meilleurs américains et canadiens de moins de 23 ans, la Team North America possède au final l’une des équipes les plus talentueuses. Cette nuit pour leur premier match face à la Finlande, les jeunes pousses ont déroulé avec une victoire 4-1. 4 buts pour la Team North America dans les 40 premières minutes avec des réalisations de Jack Eichel, Johnny Gaudreau, Jonathan Drouin et Nathan McKinnon. À noter, les deux passes décisives de Colton Parayko, le puissant défenseur des Saint Louis Blues.

Valtteri Filppula sauvera les honneurs de la Team Suomi avec un but marqué dans les 5 dernières minutes. Les finlandais auront quand même été dépassés dans cette rencontre avec 43 tirs portés sur la cage de Pekka Rinne. Avec ce large gain, les jeunes nord-américains frappent très fort et se placent comme de sérieux prétendants à la victoire finale.

 

Pierre-Andrea

Pierre-Andrea

Journaliste chez La Sueur
Ecrit sur la NHL, le surf, le running et la culture
Pierre-Andrea
Photo By: USA TODAY Sports
2 Discussions on
“Suède vs. Russie : Ovechkin et les siens battus dans un match très physique”

Leave A Comment

Your email address will not be published.