Du beau temps jusqu’ici et crac : la pluie. Du coup un troisième tour de Roland Garros qui sera joué sur deux jours. Le premier jour a néanmoins donné beaucoup de réponses à nos questions, il est donc temps de vous résumer tout ça.

Roland Garros 2017 – CHEZ LES DAMES

Kerber et Vinci out, le troisième tour de ce petit tableau était forcément ouvert. Tsurenko contre Ostapenko, c’est deux femmes qui, au mieux, ont été 33ème au WTA. Les voir s’affronter pour une place en huitièmes de finale est donc surprenant. Dans ce duel c’est Ostapenko qui a pris le dessus sur Tsurenko. Dans l’affrontement entre têtes de série, c’est Suarez Navarro qui s’est imposée face à Vesnina. L’Espagnole, toujours très à l’aise sur terre battue n’a pas forcé : 6/4 6/4. Pour le reste des affrontements, la logique des têtes de série a été suivie. Mais il reste encore 4 matchs à jouer pour ce troisième tour, dont celui de Svitolina et de Pliskova.

Kristina Mladenovic a du mal face aux Américaines. Après un premier tour ultra-disputé face à Brady, la Française a remis le couvert face à Shelby Rogers, 49ème mondiale. Une victoire, certes, mais en trois sets avec 8/6 au dernier set. Et alors le match… Mais quelle horreur. Quelle horreur, y’a pas d’autre mot. Aucune construction de points en 2h35, infect. Inquiétant quand on sait qu’elle va jouer Muguruza, même dans une forme moyenne. Autre match en longueur : la victoire de Caroline Garcia sur Hsieh dont on avait déjà parlé puisque tombeuse de Konta au premier tour. 6/4 4/6 9/7, tranquillement.

https://www.youtube.com/watch?v=xFuU3Wk1azI

Et au prochain tour, Garcia affrontera… Alizé Cornet, avec qui l’ambiance est plus que glaciale depuis l’épisode « lol » de la Fed Cup. Et d’ailleurs, Alizé Cornet : parlons de la meilleure pour la fin. Qui aurait crû que Cornet, cette année à Roland, allait taper la numéro 10 mondiale Radwanska 6/2 6/1. Ouais ouais, y’a pas de faute : 6/2 6/1. Certes, la Polonaise a elle aussi eu une préparation dégueulasse sur terre battue… Mais quand même. C’est fort, très fort. Vous vous imaginez qu’on attend plus que tout la confrontation Garcia/Cornet. Mais c’est quasi-historique : c’est la première fois en 24 ans qu’on a 3 Françaises en huitièmes. MAIS OUI C’EST BIEN ! On évoquait le désamour entre le public français et le tennis féminin. Quelle meilleure réponse que cela ? On vous suit mesdames, on est de tout cœur avec vous.

https://www.youtube.com/watch?v=ghSfO8p684c

Roland Garros 2017 – CHEZ LES HOMMES

Le premier affrontement du troisième tour nous offrait un véritable choc : Andy Murray face à Juan Martin Del Potro. Pour ceux qui ne se souviennent pas, Murray contre Del Potro ces derniers mois ça a donné des matchs dantesques, à au moins 4h de jeu en 5 sets. Et que du bon, que du lourd. On s’attendait donc à ce genre de match, à un truc de dingue, du combat entre deux hommes en forme moyenne (physique et tennistique d’ailleurs). Mais… non. Les deux premiers sets ont été très disputés : 7/6 7/5 en faveur de l’écossais. Puis, Del Potro a craqué. Et bam : 6/0 pour Murray. Une victoire en 3 sets qui doit lui redonner confiance avant d’attaquer la dernière semaine.

https://www.youtube.com/watch?v=1uASAID0K3Q

Verdasco est décidément en grande forme. Après avoir éliminé Zverev et Herbert dans deux gros matchs, l’espagnol devait franchir l’obstacle Cuevas (quart de finaliste à Monte-Carlo et demi-finaliste à Madrid). Pas facile, facile. Pourtant Fernando Verdasco s’en est sorti, et ce en mettant une rouste énorme à Cuevas qui n’a pas vu le jour : 6/2 6/1 6/3. Rappelons-le au cas où : Cuevas sur terre battue cette année c’est Top 10. Propre hein ? Même violence dans le tarif entre Wawrinka et Fognini. Après un premier set serré, le Suisse a écrasé l’italien, beaucoup plus calme que d’habitude. Cilic a aussi balayé Feliciano Lopez en 3 sets. Idem entre Carreno Busta et Dimitrov, mais dans quel sens ? On serait tentés de dire que Dimitrov l’a emporté… Pourtant. Pourtant c’est bien l’espagnol qui a battu le bulgare. Très solide pour l’instant cet espagnol, et au prochain tour il aura affaire à Raonic. On vous a déjà fait une alerte, donc pas besoin d’y revenir dessus, notamment pour des questions de dignité : Nadal a signé sa plus grosse humiliation à Roland face à Basilashvili (vainqueur de Gilles Simon au premier tour) : 6/0 6/1 6/0. Une boucherie de tennis. Après le match, Nadal déclara : « Mon meilleur match depuis longtemps. Je suis content, car je craignais que ça soit compliqué, Basilashvili joue bien en ce moment ». Tu m’étonnes…

https://www.youtube.com/watch?v=E3hI7_6z7Wc

Une des nouvelles du jour c’est que Zeballos (65ème mondial) sera en huitièmes de finale de Roland Garros. Eh oui, improbable. Le vainqueur de Mannarino au premier tour a bénéficié de l’abandon de David Goffin sur blessure. La vraie nouvelle c’est peut-être celle-là : David Goffin sera donc absent du tableau. Et pour les amoureux de tennis, c’est ce qu’on appelle une mauvaise nouvelle puisque cela nous prive d’un très beau Thiem/Goffin.

https://www.youtube.com/watch?v=PWxfEItCmQE

Pour finir : rendons hommage à Diego Schwartzmann pour sa performance face à Djokovic. Un match en cinq sets disputé où malheureusement l’Argentin s’est écroulé dans les deux derniers sets après 3 sets de très haute qualité. Un peu comme un autre français…

Au programme pour les Français : Pouille face à Ramos Vinolas et Monfils face à Gasquet. On peut d’ores et déjà vous dire qu’on ne peut vous donner le résultat de Monfils face à Gasquet, faute de pluie à la fin du premier set. Ce qui fait les affaires de Gasquet tant le Biterrois galérait physiquement face à son compatriote en cette fin de set. La fin du match est prévue pour ce matin. Sinon on attendait l’espoir du tableau masculin côté français : Lucas Pouille. Depuis la défaite de vous savez qui, notre attention et notre amour se porte sur Pouille. Mais malheureusement, et vous le savez déjà probablement, le français s’est incliné en 5 sets face à Ramos Vinolas, 20ème mondial. Alors oui, on peut dire que Pouille s’est blessé sur les deux derniers sets. Et c’est ce qu’on voit dans la plupart des analyses. Mais, avouons-le : Lucas Pouille a uniquement craqué mentalement et physiquement. Certes une douleur au dos était probablement présente, mais c’est aussi ce qu’impose un match en cinq sets. Et c’est ce qu’à très bien géré Ramos-Vinolas. D’ailleurs c’est ce qu’affirme Lucas lui-même : il a seulement été victime d’une trop grande pression à gérer. Et quoi de plus normal ? Il est en plein apprentissage du haut niveau. Il faut le rappeler : Lucas Pouille est seulement dans sa deuxième saison au plus haut niveau, à côtoyer chaque semaine les meilleurs joueurs de tennis mondiaux. Alors bon, on peut lui laisser un peu de temps.

https://www.youtube.com/watch?v=NLyWMQxpIRE

Résultat des courses : il ne restera qu’un seul français en huitièmes de finale. Et quand on connaît les difficultés de Gasquet face aux tout meilleurs, nous on espère (secrètement) voir Monfils s’imposer. Et puis question hot shots et highlights, c’est plus sympa de voir la Monf. D’ailleurs, en un set, il a eu le temps de claquer ça :

https://www.youtube.com/watch?v=kZagGR91TJw

Allez c’est la dernière ligne droite avant la dernière semaine qui couronnera un nouveau roi (ou pas) et une nouvelle reine de la terre battue. Si les chances de nos Français s’amincissent de jour en jour et à vu d’œil, nous, à la Sueur, on garde espoir coûte que coûte. Alors on s’engage : si Alizé Cornet gagne le tournoi, on jure solennellement de ne plus jamais critiquer celle qui deviendra notre déesse. Amen. Par Pierre L.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Roland Garros 2017 - Bilan des Huitièmes de Finale

    […] Roland Garros 2017 – FIN DU TROISIEME TOUR  […]

    Répondre