Pourquoi Tyler Wright est l’une des meilleures sportives de l’année ?

Championne du monde de surf,  Tyler Wright peut être qualifié de meilleure sportive de l’année tant elle aura dominé son sport au cours de 2016.

Si vous n’êtes pas un fan de surf, son nom ne vous dit peut-être rien, mais Tyler Wright a cette année tout démonté dans sa discipline. En décrochant son premier titre de championne du monde à 22 ans seulement, cette australienne aura archi-dominé la concurrence qui n’a absolument rien pu faire pour la contrer. Avec une dernière victoire ce week-end sur le Maui Pro, Tyler Wright montre qu’elle l’une des meilleures sportives cette année. Portrait d’une championne.

Une étoile est née

Avec 5 victoires d’étapes sur 10 possibles, Tyler Wright a réalisé une performance rarement vue sur le Championship Tour (CT). En effet, on n’avait pas enregistré un tel exploit depuis 2008 et le titre de Stephanie Gilmore. Deux premières places en Australie, une à Rio, une à Trestles en Californie et enfin une à Hawaï, la surfeuse australienne aura montré tout au long de la saison qu’elle a été la patronne du surf féminin. Pourtant, la concurrence fut rude cette saison avec les multiples championnes du monde Sephanie Gilmore et Carissa Moore mais aussi Courtney Conlogue annoncée favorite et qui termine finalement à la deuxième place. 12 500 points séparent d’ailleurs Wright de sa dauphine, un vrai monde d’écart (la victoire sur une étape rapporte 10 000 points).

tyler-wright-titre

Sœur du talentueux surfeur Owen Wright (qui est cette saison en convalescence), elle décroche enfin à 22 ans le titre suprême. En effet, elle a par le passé terminé à deux reprises vice-championne du monde en 2013 et 2014. Jamais depuis le début de sa carrière elle n’aura fini en dessous de la 5e place.

Au top depuis ses 14 ans

Pour arriver à un tel niveau, Tyler Wright a dû au cours de sa jeunesse, bouffer de la vague à la pelle. Issue d’une famille de surfeurs, elle parvient à 14 ans seulement à décrocher sa première victoire sur le CT en 2008. Une précocité impressionnante qui l’a conduit aujourd’hui vers les sommets. Mais ceci a failli ne jamais arriver. En 2013, Tyler Wright a en effet voulu tout arrêter suite à sa deuxième place au classement générale. Dégoûtée par le surf pro (et son système de notation), elle tombera en dépression. Un mal pour un bien puisqu’avec notamment l’aide de son frère elle réussi à revenir au top. Depuis, elle porte le numéro 13 pour se rappeler de ce moment douloureux.

tyler-wright-france

Dotée d’un gabarit impressionnant comparé aux autres surfeuses, l’australienne devrait comme son homologue masculin John John Florence dominer son sport au cours des prochaines années. Mais attention, la concurrence devrait quand même être très relevé en 2017 pour Tyler Wright. Carissa Moore mais également Courtney Conlogue feront tout pour détrôner cette nouvelle championne. On surveillera aussi de très près, la française Johanne Defay qui a terminé à la 5 place (meilleure performance de sa carrière en remportant notamment le Fidji Pro) ainsi que l’hawaïenne Tatiana Weston-Webb 4e cette saison à 20 ans seulement.

Plus intéressant que le circuit WTA non ?

Pierre-Andrea

Pierre-Andrea

Journaliste chez La Sueur
Ecrit sur la NHL, le surf, le running et la culture
Pierre-Andrea
Photo By: World Surf League

Leave A Comment

Your email address will not be published.