Tyron Woodley – un infime espoir

Tyron Woodley (15-3 MMA, 5-2 UFC) combattra pour le titre UFC Welterweight ce samedi soir contre le mangeur de rêves Robbie Lawler à l’UFC 201.

Vous vous souvenez de Star Wars, premier du nom, avec les débuts de Luke Skywalker. Les débuts de l’élu, qui devait libérer la galaxie de l’empereur Palpatine et de Dark Vador. Pour l’UFC 201, c’est sensiblement la même chose, vous avez juste à remplacer Luke par R2D2 et vous obtenez Tyron « The Chosen One » Woodley, un élu vaillant, mais quasi perdu d’avance.

Robbie Lawler - Tyron Woodley

Éloigné de l’octogone depuis plus d’un an et son combat avorté face à Johny Hendricks, on se fait pas mal de souci pour Woodley. Si le challenger balance à qui veut l’entendre qu’il a de nombreuses armes de destruction massives dans sa boîte à outils, on a bien du mal à le croire. Comme écrit dans un article précédent, c’est tout l’empire du mal qui se dresse face à lui. Imaginez le fils caché issu d’un threesome morbide entre Dark Vador, Cruella d’Enfer et Palpatine. Nous en sommes là…

Le seul espoir possible pour notre chez Tyron Woodley est de compter sur sa puissance hercuuuuuuuléééééenne dans les premiers et deuxièmes rounds pour envoyer Robbie « Ruthless » Lawler (27-10 MMA, 12-4 UFC) au tapis. Cependant, la seule défaite par KO de Lawler eut lieu en 2004… face à Nick Diaz. Il y a 12 ans, face à Nick Diaz. Voilà la tronche de l’espoir pour Woodley, se rattacher à la SEULE défaite de Lawler par KO lorsque celui-ci avait des cheveux et n’avait pas conclu son pacte avec le diable. C’est léger, beaucoup trop léger.

Premier round. Patate de forain. La même samedi et peut-être bien qu’il aura sa chance.

Le second point qui peut (un peu) rassurer Woodley est que Robbie Lawler se mange des pralines par paquets de 100. À savoir, depuis le premier janvier 2013, le champion s’est pris 691 significant strike dans la tronche. Le plus grand nombre pour un combattant UFC. Pourtant le bougre encaisse comme personne et si la bête n’est pas morte (et enterrée) durant les deux premiers rounds, vous pouvez être sûr que les quelques gouttes de sang qui parsèment votre délicieux visage la réveilleront.

Tyron WoodleyLa Collection Complète UFC ici et sur l’image.

Ex-lutteur de division I en NCAA, ses skills en lutte ne sont plus à prouver.  Il est d’ailleurs le deuxième plus grand défenseur de takedowns de l’histoire avec un taux de 95% (derrière Renan Barao avec 100%). En face, Lawler réussit 80% de ses tentatives de takedowns. Là, au moins, il y a match. Enfin, en théorie.

C’est un véritable chemin de croix qui se dresse devant Tyron Woodley. Une nouvelle fois, prions pour lui.

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
Écrit NBA, Football, NFL, MMA, sport en général et culture.
Photo By: foxsports.com, UFC
1 Discussion on “Tyron Woodley – un infime espoir”

Leave A Comment

Your email address will not be published.