UFC 126 – Le chef d’œuvre d’Anderson Silva contre Vitor Belfort

UFC 126, Anderson Silva défend sa ceinture middleweight face à Vitor Belfort. The Spider sortira tout simplement le plus gros KO de l’histoire de l’organisation.

Le 5 février 2011, Anderson Silva attaque la défense de sa ceinture pour une 8e fois face au Phenom, Vitor Belfort. À cette époque Silva est tout simplement l’épouvantail de l’UFC, le seigneur de guerre ultime. Entre son génocide de la division middleweight et ses safaris en light-heavyweight, The Spider est sur une série de 12 victoires consécutives. Ces deux séries (défenses et victoires d’affilée) sont tout simplement deux records all-time à l’UFC*.

Silva combat pour l’occasion le Belfort version TRT alors plus que legit alors plus que tanké. À cette époque, il reste sur 5 victoires consécutives, dont une déflagration en règle de Rich Franklin, lors de son retour à l’UFC.  Initialement prévu pour l’UFC 108, puis pour l’UFC 109 et enfin l’UFC 112, le combat aura finalement lieu à l’UFC 126 ! Pour vous donner une idée du challenge de Belfort : il doit infliger une première défaite à l’UFC au champion Anderson SIlva. Une prouesse que ni Sonnen, ni Franklin, ni Henderson n’ont réussie jusque là.

La folie commence lors de la pesée lorsque Silva se ramène avec un masque Jabbawockeez. D’abord amusé, Belfort va très vite retirer ce sourire. Tension au maximum avec un Phenom qui se prend une tentative de coup de pression.

Dans le premier round, nous commençons par avoir deux longues minutes d’observation avant que The Phenom ne lâche les chevaux. Takedown sur une tentative de headkick de Silva puis grosse offensive en vain face au champion funambule. Quelques dizaines de secondes plus tard, avec un front head-kick dévastateur The Spider rappellera à son compatriote sa position dans la chaîne alimentaire. Un énorme KO qui laissera le public du Mandalay Bay Events Center stupéfait.

Avec cette immense victoire, Silva que l’on disait sur le déclin après son combat épique face à Chael Sonnen, rappelait à tout le monde sa grandeur. Son combat suivant face à Yushin Okami, entérinera définivtemnt sa place au Hall Of Fame.

*Anderson Silva s’arrêtera à 16 victoires d’affilée lorsqu’il mordra la poussière face à Chris Weidman. Ce combat, lors de l’UFC 162, marquera également la perte de sa ceinture middleweight. Il se sera arrêté à 10 défenses victorieuses consécutives.

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
Écrit NBA, Football, NFL, MMA, sport en général et culture.
Photo By: lowkickmma.com

Leave A Comment

Your email address will not be published.