Prétendant au statut de GOAT, Jon Jones faisait son retour à l’UFC deux mois seulement après sa dernière victoire. Il affrontait Anthony Smith à l’UFC 235.

Jon Jones et Anthony Smith se montrait patient pour débuter. Chacun attendait la parfaite opportunité. Les deux hommes envoyaient les crochets lointains sans pour autant trouver la cible. Après un high-kick d’Anthony Smith, Jones faisait parler son grappling et maintenait son adversaire contre la cage. À nouveau au centre, les combattants faisaient preuve de patience. Sur un side-kick, le champion touchait bien son adversaire au corps.

Pour ce début de deuxième round, Jon Jones accélérait. Sur deux front kicks, il touchait bien Smith. Le champion faisait aussi preuve d’une grosse pression. Poursuivant avec une belle activité en kicks, Bones continuait sa marche en avant. Anthony Smith ne s’avouait cependant pas vaincu et trouvait la faille à plusieurs reprises en boxe.

Sur un gros direct du droit, Jones annonçait la couleur pour la troisième reprise. Sa tentative de takedown était toutefois bien bloquée par son adversaire. Le champion maintenait la pression contre la cage en grappling. Il finissait par sécuriser le takedown. Bones n’infligeait toutefois pas d’énormes dommages à son adversaire.

Quatrième reprise, Jones enchaînait Smith avec un kick-kick, spinning back-kick et deux coudes contre la cage. Pourtant, le challenger ne bronchait pas. S’effondrant au sol après un nouveau coup et un sang, Smith encaissait avec difficultés. Il parvenait toutefois à se relever… pour se prendre un takedown aussitôt. Bones s’en donnait alors à cœur joie : poings et coude, il déroulait. Le combat était ensuite arrêté suite à un genou placé par Jones, alors que Smith avait le bras qui touchait le sol. Le champion se prenait deux points de pénalité.

Pour le cinquième et dernier round, Bones devait donc passait la seconde. Avec une très grosse pression sur un adversaire, il tentait le takedown sans succès. Parvenant à maintenir Smith contre la cage, il effectuait peu de dommages. Malgré ses deux points de pénalités, Jon Jones reste champion et s’impose par décision unanime : 48-44, 48-44, 48-44. Après le combat, il annonçait la couleur : « je veux me reposer, reprendre ma routine et trouver un moyen de devenir meilleur. »

5 Commentaires

  1. On dirait que Smith était venu pour un sparring. Pas l’attitude d’un prétendant au titre. Vivement DC si ca se fait.

  2. Je vois déjà les commentaires des anti jj sur le coup de genoux. Heureusement Dean est intelligent. Ce coup ne change rien Lionheart ne faisait pas le poids. Point final. D ailleurs même lui ne voulait pas la disqualification. Respect.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here