La Fashion Week est souvent l’occasion pour les créateurs du monde entier d’exposer leurs derniers travaux. Évènement d’ampleur planétaire, cette semaine reste en effet une véritable vitrine pour les professionnels de la mode. Parmi eux, le belge Walter Van Beirendonck a présenté une collection particulière inspirée de la culture pop et comics, intitulée Witblitz. Coloré, transgressif, joyeux, retour sur l’un des défilés les plus originaux de la Fashion Week de Paris.

« Aliens, le retour » : c’est en ces termes que l’on pourrait qualifier ce défilé si on devait le rapprocher d’une célèbre production hollywoodienne. Walter Van Beirendonck, déjà connu pour ses collections décalées et humoristiques fait partie de ces stylistes belges des Six d’Anvers. Ce groupe désigne en effet six élèves de l’Académie royale des beaux-arts d’Anvers, vus comme l’avant-garde de la mode belge. Parmi eux, on notera Ann Demeulemeester et Dries Van Noten qui ont également présenté la même semaine.

C’est donc dans le 19e arrondissement de Paris que le gratin de la mode s’était réuni mardi dernier pour découvrir la nouvelle collection printemps-été (ou SS20) du génie belge. Défileront alors sous nos yeux les mannequins en leggings colorés, baggy pants ou encore chaussettes montantes. L’ensemble des parties du corps sera ainsi revisité via les pièces portées, notamment au niveau des bras où un travail particulier aura été effectué sur les manches, assez larges. De la même manière, un gros travail sur l’amplification des épaules aura été réalisé par le styliste. Collection résolument transgressive, l’usage des pois, rayures et surtout des couleurs flashy aura été prédominant. Quant aux matières, une grande part aura été accordée au nylon, plastique et à la soie.

SUR LE MÊME SUJET :

Avec ce défilé haut en couleur, Walter Van Beirendonck assoit donc un peu plus sa place comme l’un des créateurs belges les plus innovants. Alors que le succès du dernier Marvel, Avengers : Endgame n’est plus à démontrer, le styliste se place également dans l’air du temps à travers cette collection proche de l’univers des plus grands comics.

Partager cet article

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Walter Van Bereindonck : La mode au service de l’engagement

    […] l’a bien montré cette saison. Alors qu’on le connaît déjà bien par l’excentricité de ses collections, le dernier défilé restait dans cette même optique, mais comportait de nombreux messages à […]

    Répondre