Preview Wimbledon : Allez les bleeeeeuuuuus, on est tous avec vouuuuus

12 Français sont présents dans le tableau final de Wimbledon. S’ils ne font pas partie des favoris ni des outsiders, on peut attendre de certains de nos Français un beau parcours à Wimbledon.

Mention « Bon courage mon ami »

Stéphane Robert (#155) : On était obligé de commencer l’article par Stéphane Robert, 38 ans, passé par les qualifications pour se faire une place dans ce Wimbledon. Difficile d’attendre quoique ce soit de la part de Stéphane Robert, qui affrontera Albert Ramos Vinolas (#37) au premier tour. Si une victoire est envisageable (soyons fou) face à ce joueur peu à l’aise sur gazon, l’aventure devrait s’arrêter au tour suivant face à Steve Johnson (#42). De toute façon, à partir de maintenant, c’est que du bonus pour Stéphane Robert.

Parcours jusqu’au deuxième tour : Ramos-Vinolas (#37) – Johnson (#42)
Pronostic : 1er tour.

Benjamin Bonzi (#285) : C’est la première fois que le jeune français de 22 ans parvient à s’extirper des qualifications d’un tournoi du Grand Chelem. Benjamin Bonzi, qui n’a jamais joué le moindre match sur gazon sur le circuit principal, sera opposé à Lukas Lacko (#94). Si le classement de Lacko peut laisser croire à un exploit de Benjamin Bonzi, la qualité de jeu de Lacko cette saison indique que non. À l’heure où l’on écrit, le slovaque est en quarts de finale à Eastbourne, où il a notamment battu Diego Schwartzman. Si Benjamin Bonzi crée la surprise, il aura l’honneur d’affronter Roger Federer sur un grand court, et ça, ça se tente.

Parcours jusqu’au deuxième tour : Lacko (#94) – Federer (#2)
Pronostic : 1er tour.

Grégoire Barrère (#193) : Au-delà de la 600ème place mondiale début 2018, Grégoire Barrère continue d’impressionner. Lui aussi est sorti pour la première fois d’un tableau de qualification d’un tournoi du Grand Chelem cette semaine. L’idylle devrait vite s’arrêter néanmoins puisque Grégoire Barrère affrontera Stefanos Tsitsipas (#35, tête de série 31). Ouais, compliqué ouais…

Parcours jusqu’au deuxième tour : Tsitsipas, (#35, tête de série 31) – Donaldson (#54)
Pronostic : 1er tour

Pierre Hugues Herbert (#75) : Herbert a montré de bien belles choses à Antalya, où il a atteint les quarts. Il s’est même payé Sugita, toujours performant sur gazon. En même temps, avec un jeu aussi porté vers l’avant, quoi de plus normal de voir Herbert se sentir à l’aise sur gazon. Le tirage n’a pas été clément avec lui, il se prendra dès le premier tour Mischa Zverev, spécialiste de la discipline. Ce sera forcément un match à suivre, mais dans ce combat, nous voyons le frère aîné des Zverev un peu au-dessus de notre français. S’il parvient néanmoins à s’imposer, le second tour sera à sa portée : ce sera soit Cecchinato, soit le jeune De Minaur. Après, c’est Rafa. Dur.

Parcours jusqu’au troisième tour : Zverev (#67) – Cecchinato (#31, tête de série 29) – Nadal (#1, tête de série 2)
Pronostic : 1er tour, dit-il le cœur et la gorge serrés.

Gilles Simon (#53) : Difficile de pronostiquer quoique ce soit avec Gilles Simon. Il retrouvera au premier tour Basilashvili (#76), qu’il a éliminé au premier tour de Roland Garros. Ce qui est sympa, c’est qu’après Basilashvili, Simon avait éliminé Sam Querrey à Paris, un gros serveur born in USA. Et sur ce Wimbledon ? Un autre gros serveur made in USA, Jack Sock (#15, tête de série 18). Ce dernier est dans une saison 2018 dé-gueu-la-sse, à base de 5 victoires pour 12 défaites. Alors si Gilles Simon croise sa route, tout peut arriver. En gros, c’est quitte ou double : Gilles Simon peut perdre dès le premier tour ou bien se qualifier pour le troisième tour, où il devrait retrouver Goffin (#9, tête de série 10).

Parcours jusqu’au troisième tour : Basilashvili (#76) – Sock (#15, tête de série 18) – Goffin (#9, tête de série 10)
Pronostic : 3ème tour, mais sans grande conviction

Benoit Paire (#48) : Il a eu chaud au cul ! À la sortie de tableau, Paire devait se prendre Andy Murray au premier tour, de retour à la maison. On ne voyait pas comment Paire allait enfin être régulier – notamment en coup droit – sur un match en trois sets gagnants et surtout, on ne voyait pas comment notre français préféré aurait pu résister à l’événement. Andy Murray de retour à Wimbledon, faut quand même savoir le prendre dans la tronche. Et vous le savez, tout ce qui concerne la tronche de Benoit Paire, c’est délicat. Et on ne parle pas forcément des cheveux ! Coup de « chatte à DD », Andy Murray déclare forfait et laisse place à Jason Jung (#154). Les perspectives évoluent : Paire a les moyens de passer un tour avant de prendre Chardy ou Shapovalov au second tour. Dans tous les cas c’est compliqué, mais impossible n’est pas Benoit.

Parcours jusqu’au troisième tour : Jung (#154) – Chardy (#46) – Del Potro (#4, tête de série 5)
Pronostic : 2nd tour

Mention « Trois petits tours et puis s’en vont »

Adrian Mannarino (#24, tête de série 22) : C’est fascinant comment Mannarino semble être au fond du seau après la saison sur terre-battue et casse des culs dès que le gazon arrive. Cette année ne déroge pas à la règle. Après 1 victoire et 6 défaites sur terre, Mannarino a enchaîné avec 5 victoires, 3 défaites (Dzumhur, Chardy et Djokovic) et une finale à Antalya sur gazon. Tête de série 22 sur ce Wimbledon, le français bénéficie d’un adversaire plus que prenable au premier tour en la personne du jeune Christian Garin (#169), sorti des qualifs’. Harrison ou Carballes au second tour ? C’est cadeau. C’est au troisième tour que tout se corse : Coric, ou Medvedev. Dans les deux cas, ce sera un premier vrai test. Le deuxième test se tiendra juste après : Roger Federer en personne. Qu’importe, Mannarino a atteint les huitièmes l’année dernière et il a clairement les moyens de rééditer cette performance.

Parcours jusqu’aux huitièmes : Garin (#169) – Harrison (#58) – Coric (#21, tête de série 16) – Federer (#2, tête de série 1)
Pronostic : 3ème tour

Julien Benneteau (#64) : C’est notre pari de ce Wimbledon, on vous le dit direct : Julien Benneteau sera au troisième tour de Wimbledon. Opposé à Fucsovics (#50), performant mais blessé, notre français a une bonne chance de passer. C’est au second tour que tout se joue : Benneteau peut rencontrer Tiafoe (#52) ou Verdasco (#33, tête de série 30). Si c’est Tiafoe, voilà le scéario : Benneteau usera de son expérience et de son sens du jeu pour faire dérouter le jeune américain. Si c’est Verdasco, ce dernier enverra des missiles dans la bâche, comme à son habitude. Résultat : Benneteau au 3ème tour. Alors ? Convaincu(e) ?

Parcours jusqu’aux huitièmes : Fucsovics (#50) – Tiafoe (#52) – Khachanov (#40) – Djokovic (#17, tête de série 12)
Pronostic : 3ème tour

Jérémy Chardy (#46) : Sa préparation à Wimbledon est excellente : victoire au Challenger de Surbiton, finaliste à ‘S-Hertogenbosch, demi-finaliste au Queen’s. C’est typiquement ce genre de parcours qui nous faisait croire que le palois pouvait atteindre les huitièmes, voire les quarts avec un tout petit peu de « chatte à DD ». Parce que sur gazon, Chardy c’est très solide. Et là le tableau sort : Shapovalov (#26, tête de série 26) au premier tour, Benoit Paire (#48) au second tour, et probablement Del Potro (#4, tête de série 5) au troisième tour. On aime beaucoup Jérémy Chardy, mais là, ça nous paraît un peu tendu. S’il parvient à se sortir de ce traquenard incroyable, on préparera un poème en alexandrin à la gloire de notre nouveau héros.

Parcours jusqu’au troisième tour : Shapovalov (#26, tête de série 26) – Paire (#48) – Del Potro (#4, tête de série 5)
Pronostic : 2nd tour 

Lucas Pouille (#20, tête de série 17) : Pas la peine non plus de fonder de grands espoirs sur Lucas Pouille. Son premier tour sera à surveiller de près puisque le français affrontera Denis Kudla (#83), très à l’aise sur gazon. Si le piège est évité, ce sera au troisième tour que les choses vont se compliquer. S’il se soigne, c’est Milos Raonic qui se dressera devant Pouille, et dans ce combat sur gazon, les chances de Lucas Pouille sont maigres. Les deux hommes se sont d’ailleurs affrontés à Stuttgart, et c’est Raonic qui a pris le dessus sur notre numéro 1 français en deux sets.

Parcours jusqu’aux huitièmes : Kudla (#83) – Polansky (#110) – Raonic (#32, tête de série 12) – Cilic (#5, tête de série 3)
Pronostic : 3ème tour.

Mention « Y’a de la place jusqu’aux quarts ! »

Gaël Monfils (#41) & Richard Gasquet (#29, tête de série 23) : Elles sont là, nos plus grandes chances françaises. Du moins, elle est là, car les deux hommes vont s’affronter dès le premier tour. Faisons un petit historique de leur saison sur gazon.

Richard Gasquet, véritable homme fort du circuit sur gazon, s’est imposé à ‘S-Hertogenbosch avant de déclarer « Je deviens dur à battre ». Le niveau de confiance et de hype explose, avant de perdre face à Florian Mayer au premier tour de Halle. Dès lors, le discours change : « Ouais, mais j’ai mal au dos… ».

Gaël Monfils n’a réalisé qu’un seul tournoi de préparation, c’était à Antalya où il a atteint les demies. Pas de grosses perfs, mais comme on a pu le dire lors de notre preview Roland Garros, Gaël Monfils c’est Gaël Monfils, le gars peut tout faire.

Celui qui prendra le dessus sur l’autre aura le tableau totalement ouvert. Le second tour ? Balade. Le troisième tour ? Sam Querrey, beaucoup moins incisif que l’année précédente, donc prenable. Les huitièmes ? Kevin Anderson. Y’a carrément pire que Kevin Anderson en huitièmes, et avec le talent de nos deux français, on a de quoi espérer voir un français en quarts.

Parcours jusqu’en quarts : Duel franco-français – Lorenzi (#86) – Querrey (#13, tête de série 11) – Anderson (#8, tête de série 8) – Federer (#2, tête de série 1
Pronostic : Richie en quarts ! Richie démonte Federer ! Richie en finale ! Richie soulève la coupe !

Photo By: ATP

Leave A Comment

Your email address will not be published.