Zach LaVine Chicago Bulls

Promis à une sale saison sur le plan collectif avec les Chicago Bulls, Zach LaVine a un gros coup à un jouer individuellement. Il prend pleinement sa chance.

Et si 2018-2019 était enfin la saison de Zach LaVine ? À 23 ans, le meneur-arrière pourrait bien tirer son épingle du jeu chez des Chicago Bulls en reconstruction. Arrivé le soir de la Draft 2017 dans le cadre d’un trade avec les Wolves impliquant Jimmy Butler, LaVine connut un exercice compliqué. Après une saison 2016-2017 de seulement 47 matchs (ligaments croisés), il ne joua que 24 petits matchs dans l’Illinois. À Chicago, ces problèmes de tirs et d’irrégularité auront été plus présents avec 16.7 points (38.3%), 3.9 rebonds, 3 passes de moyenne.

Agent-libre restreint cet été, il reçut une offre de 80 millions de dollars sur 4 ans des Kings… et les Bulls égalèrent l’offre. Désormais heureux propriétaire d’un lucratif contrat, Zach LaVine doit assumer. Pour le moment, ça se passe bien. En trois matchs, il tourne ainsi à 32.3 points (61.8%), 3.7 rebonds et 2.7 passes. Bien évidemment c’est un maigre échantillon, mais on peut retenir ces performances. Dans l’histoire de la franchise, seuls Bob Love et Michael Jordan ont commencé une saison par trois matchs à 30 points ou plus. Malheureusement pour LaVine, les Bulls commencent par un piètre 3-0. À suivre.

« Je suis mon critique le plus dur. Il n’y a rien de l’extérieur que je ne me sois pas dit à propos d’où je veux être. Vous voulez dire à tous les sceptiques de l’extérieur ‘je vous l’avais dit !’ Mais je veux aussi me prouver à moi-même que tout ce dur travail sert. » – Zach LaVine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here