Lors du match du Mondial entre la Suisse et la Slovénie, l’attaquant Ziga Jeglic s’est distingué par un sale geste.

Ziga Jeglic n’a récolté que 2 matchs de suspension pour son agression complètement volontaire et surtout dangereuse contre Thomas Rufenacht. Un patin à glace placé en plein dans le cou de son adversaire. Le slovène a justifié ce geste par le fait qu’il voulait rejoindre le banc de son équipe le plus rapidement possible…

Avec deux défaites en autant de matchs, la Slovénie est avant-dernière du groupe B, le même que la France. Après 2 matchs joués, les Bleus sont 6es à égalité avec la Norvège. Le deuxième match de suspension de Jeglic est pour aujourd’hui contre les Norvégiens. Il fera ensuite son retour contre la Finlande.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *