Black Mountain à la Flèche d’Or: on vous raconte

Nous étions à la Flèche d’Or le 8 avril pour le concert des Black Mountain. Retour sur cet évènement.

Black Mountain est ce groupe qui, depuis la sortie de leur premier album éponyme en 2005, ne cesse d’étonner. Et de détoner, pardon pour le jeu de mots.

Car oui, sans vous servir la rengaine un peu lourde du rock qui se perd et des saisons qui ne sont plus, vous ne trouverez pas deux montagnes comme ce groupe aujourd’hui. Classé « hard rock », Black Mountain dépasse largement ce carcan: si les riffs sont lourds et l’énergie bien présente, les harmonies vocales portées par la chanteuse Amber Webber, les volutes progressives, parfois expérimentales du clavier et des guitares, le lyrisme et l’élégance des paroles font de ce quintet de Vancouver une formation à part, au foisonnement d’idées et de genres. Nos amis canadiens ont donc défendu leur quatrième album, sobrement intitulé « IV » à la Flèche d’Or ce vendredi 8 avril.

12970944_1089603981100753_9031582620887689671_o

Fidèle à son habitude, Black Mountain a tout déchiré.

Mention spéciale pour la chanson Tyrants de l’album In The Future, à l’épopée superbe.

On vous met également en lien notre chanson coup de coeur, n’hésitez pas à y jeter une oreille, en faisant attention quand même.

By Poustis

La Sueur

La Sueur

La Sueur, votre média sportif et culturel.
La Sueur
Photo By: La Sueur

Leave A Comment

Your email address will not be published.