Booba au YOYO : on y était, on vous raconte

Pour notre premier concert de rap en tant que La Sueur, nous faisions les choses en très grand. Mardi 29 mars soir, nous nous rendions donc dans la magnifique enceinte du YOYO pour l’une des étapes les plus marquantes de la mini tournée printanière de Booba.

Dans une enceinte pleine à craquer pour l’occasion, nous étions tout d’abord surpris de voir un public si hétéroclite pour un artiste loin de faire l’unanimité. Femmes et hommes de toutes origines et tous milieux attendaient une seule et même personne : le Météore.

Screen Shot 2016-03-30 at 18.18.27

Après quelques heures qui nous semblèrent interminables (sentiment atténué grâce aux tonitruants DJ-Set), il arrive enfin, acclamé par la foule, les supporters et les midinettes. Booba commence comme sur Nero Nemesis par le sombre Walabok (ndlr expression wolof qui signifie littéralement “ou bien”). Le public est conquis, nous aussi. Ça s’annonce plutôt pas mal. #tamèrelawisigoth

Pendant 45 minutes, nous aurons ainsi droit aux meilleurs de l’ourson le plus dangereux de la planète, un showcase rythmé par les tracks de Futur, D.U.C. et Nero Nemesis.

Screen Shot 2016-03-30 at 18.19.16

Tout y passera, et nous aurons bien évidemment droit aux titres dansants et propices aux rapprochements nocturnes comme G-Love, Tombé pour Elle ou encore le NRJ-Hit (oui-oui) Validée. Le hit verra d’ailleurs débarquer Benash, son protégé de 40K et feat. de Validée (chanson originellement prévu pour lui). Une charmante demoiselle rejoindra les deux larrons pour un moment complice improvisé, salué par Booba d’un « on a collé la petite » du plus bel effet.

Mais Booba c’est également les fameuses métagores que vous connaissez par cœur. On change donc d’ambiance, place à la testostérone, à la sueur, au « charbonnage ». Attila, Génération Assassin ou… Charbon (pour voir si vous suivez) se succèdent donc pour le plus grand plaisir des amateurs de trap et fans de Booba en général.

Il est 4h, merci et au revoir. On ne change pas une équipe qui gagne, l’hôte d’un soir nous quitte après une prestation maitrisée pour rejoindre les ténébreux backstage. #bresom

Photo By: La Sueur

Leave A Comment

Your email address will not be published.