Le jour où Dwyane Wade a poutré Anderson Varejao

En 2009, LeBron James joue toujours aux Cavaliers et Dwyane Wade est encore au Heat. Anderson Varejao se sera fait salement postérizer.

Lors de la saison 2009-2010, Dwyane Wade est au sommet de son art. Seul dans l’effectif du Heat à surnager, l’arrière rayonne. Après une saison 2008-2009 qui reste son meilleur exercice en carrière (30.2pts, 7.5asts, 5rbs, 2.2 steals), Flash enchaîne avec une nouvelle campagne personnelle de haute volée. En 77 matchs et 36.3 minutes de jeu, il tourne à 26.6 points (47.6%), 6.5 passes et 4.8 rebonds par match. Avec des lieutenants nommés Michael Beasley et Jermaine O’Neal, Miami accroche une belle 5e place de Conférence.

Parmi les victimes de Flash cette saison se trouve Anderson Varejao. Le pivot brésilien, à l’époque aux Cavaliers, se prendra de plein fouet l’arrière virevoltant du Heat. Lors d’une action rappelant la violence du dunk de Scottie Pippen sur Patrick Ewing, Wade fera parler sa domination. Énorme dunk sur le brésilien malgré ses 15 centimètres de moins puis le step-over façon Iverson sur Tyronn Lue. L’American Airlines Arena est en feu, Michael Jordan présent dans les tribunes ne peut qu’acquiescer.

Malgré les 36 points (à 9 sur 21), 5 passes et 4 rebonds de Wade lors du match, c’est bien LeBron James qui aura le dernier mot. Le MVP 2009 et ses 34 points permettront à ses Cavs de s’imposer 111 à 104.

À cette époque, tous les Heat vs. Cavs étaient l’occasion de duel entre les deux amis James et Wade. Des affrontements où la feuille de stats se faisait salement noircir par les deux phénomènes. Éliminés par les Boston Celtics lors des playoffs 2010, LeBron James et Dwyane Wade uniront leurs forces lors de la Free Agency de cette même année. Le Big Three était né, vous connaissez la suite.

Photo By: NBA

Leave A Comment

Your email address will not be published.