MMA – Sur la carte principale de l’UWC 33, Aaron Canarte, un fighter invaincu, a infligé une correction à Walter Reyes dès le 1er round.

L’affrontement a eu lieu à Tijuana, au Mexique, à l’UWC. Invaincu en MMA, ce fut le 9e duel professionnel qu’Aaron Canarte livrait dans une cage. L’Équatorien avait déjà remporté ses 4 premiers chocs par arrêt avant la limite. Ce soir-là, il faisait face à un Nicaraguayen du nom de Walter Reyes, faisant ses débuts dans l’organisation, et ayant déjà une défaite à son actif. Les deux fighters ont respectivement 23 et 25 ans.

SUR LE MÊME SUJET :

L’opposition entre les deux Sud-Américains n’aura duré que 96 secondes. En étant dos à la cage, Canarte a vu Reyes arriver avec son jab. Dès lors, l’Équatorien a décidé de contre-attaquer avec un premier crochet qui a envoyé son adversaire au sol. Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, il a continué le travail en ground and pound. Reyes a su résister et a réussi à se relever en protégeant sa tête. Toutefois, aussitôt revenu sur ses pieds, Canarte n’a pas lâché l’affaire, bien au contraire. Avec un autre crochet, il l’envoie une nouvelle fois au sol, et poursuit le travail jusqu’à éteindre totalement la lumière. Cette fois, Reyes est bel et bien KO. L’arbitre n’a d’autre choix que d’arrêter.

Ce fut la 9e victoire d’Aaron Canarte en carrière, et son 5e arrêt avant la limite. Il ne serait pas impossible que le président de l’UFC l’invite à se produire dans ses Dana White’s Contender Series, ou même dans la prochaine saison de The Ultimate Fighter. D’autant plus que les événements de l’UWC Mexique sont disponibles sur l’UFC Fight Pass, tout comme les cartes d’autres promotions ayant des partenariats avec l’organisation.

Partager cet article

SourceUWC Mexique
Crédits photosUFC Fight Pass

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.