Classics Only

On en parlait il y a quelque temps : c’était LA soirée hip-hop/r&b à ne pas manquer dans la capitale, la Classics Only. Et pas n’importe laquelle, car celle-ci s’est déroulée de manière très originale dans un parking qui sera bientôt démoli, celui de l’Institut du Monde Arabe. C’est donc dans un cadre unique que nous avons festoyé aux sons old school de Usher, Craig David ou encore Puff Daddy. On débriefe.

La Classics Only. Depuis maintenant 4 ans, ces soirées d’un nouveau genre sont le rendez-vous incontournable des amoureux de hip-hop et surtout de r&b à Paris. À la manière des soirées 143 à Los Angeles (@143worldwide sur insta), la programmation musicale des Classics Only met l’accent sur les sons R&B old school, notamment ceux des années 90/2000. C’est donc dans une atmosphère de pur love que l’on entendra raisonner dans le parking des My Boo et You got it bad de Usher, I need a girl (part.1) de Diddy ou encore des classiques tels que No Letting Go de Wayne Wonder.

À ce sujet, le parking entièrement refait pour l’occasion avec graffitis et fresques comportait également un « album wall » où furent affichées les plus grandes pochettes d’albums qui ont marqué ces dernières décennies : L’album Justified de Justin Timberlake, 12 Play de R Kelly, In my mind de Pharrell, Songs in A Minor d’Alicia Keys et bien d’autres. Les références aux légendes du rap et r&b étaient nombreuses dans la déco : Biggie, 2pac, Dr Dre, Ginuwine, Snoop Dogg, Jay-Z, SWV. C’est bien simple, tout a été fait pour replonger le public dans la nostalgie d’une époque parfois oubliée.

Public qui était d’ailleurs au rendez-vous ce soir-là, puisque près de 2000 personnes se sont déplacées pour l’occasion, venues de tous horizons. Car c’est également la force de ces soirées : la diversité du public réuni avec un dénominateur commun : l’amour du bon son. Mention spéciale à Jack Lang, ancien ministre de la culture et également président de l’IMA qui passera une tête ce soir-là.

On conseille donc à 100% les Classics Only pour toutes les personnes qui souhaitent s’ambiancer sur les morceaux de leur jeunesse dans une atmosphère presque fraternelle. Prochain rendez-vous ? Le 26 avril prochain au QG de la Bellevilloise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here