Au bout de la nuit, Lavillenie cède son titre olympique à un Thiago Braz Da Silva gigantesque

Quelle finale ! Alors que la victoire lui semblait promise, notre champion s’incline finalement face au brésilien Thiago Braz Da Silva en mode record.

Alors que tout allait pour le mieux chez Lavillenie, en mode leader avec trois sauts parfaits à 5m85 puis 5m93m et enfin 5m98, on se disait que la soirée serait tranquille.

Sauf que Thiago Braz Da Silva, 22 ans, ne l’entendait pas de cette oreille. Complètement porté par le public brésilien, il triomphera dans une finale folle. Comme Lavillenie, il fait l’impasse sur les 5m65 du début d’épreuve. Il passe cependant les 5m75 (au contraire du français qui préfère attendre tranquillement). Alors que Lavillenie fait un perfect à 5m85, le brésilien s’y reprendra à deux fois pour franchir la barre. Avantage au français, qui passera ensuite sans encombre les 5m98. Miraculé de la barre à 5m93, le brésilien, assuré d’être médaillé d’argent après les échecs de l’américain Sam Kendricks, fera l’impasse sur la barre à 5m98. 5m98 qui est à ce moment, le nouveau record olympique. À sa deuxième tentative à 6m03, Thiago Braz Da Silva fera exploser l’Estadio Olimpico. Nouveau record personnel (+10 centimètres) et nouveau record olympique. Le français loupera ses deux tentatives à 6m03 puis l’ultime chance à 6m08. Renaud Lavillenie ne parvient pas à égaler Bob Richards, unique perchiste à avoir conservé sa couronne olympique en 1956.

Renaud Lavillenie termine donc à une deuxième place assez triste compte tenu de ses espérances, mais très belle au regard de la compétition. Thiago Braz Da Silva a su sortir une performance d’extraterrestre pour un concours qui restera longtemps dans les mémoires. À Tokyo, le français aura 33 ans, le brésilien 26. Une revanche semble donc bien hypothétique. Pourquoi pas aux Championnats du monde ?

Journée maudite pour le sport français à Rio. Cette médaille d’argent s’ajoute à la quatrième place de Pierre-Ambroise Bosse sur 800m (à 10m d’une médaille), à la disqualification d’Aurélie Muller et à l’élimination de l’équipe de France de Volleyball.

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
Écrit NBA, Football, NFL, MMA, sport en général et culture.
Photo By: @deadspin

Leave A Comment

Your email address will not be published.