Team LS – Le top des arrières NBA 2016

Pour ceux qui n’auraient pas trop suivi, je vous rappelle notre petit jeu qui va nous tenir pendant 6 joyeuses semaines.

« J’ai le rêve depuis tout jeune d’avoir mon équipe NBA, de la construire de l’emmener vers les sommets, avec mes joueurs favoris. Mais il faut faire des choix, des choix parfois compliqués, notamment au niveau financier. Trêve de bavardage je vais vous expliquer notre petit jeu. Chaque semaine, je vais vous présenter par poste mes joueurs favoris, vous raconter un peu leurs histoires, quelques anecdotes, etc… je vous laisserai ensuite dans les commentaires choisir le joueur que je sélectionnerai à ce poste-là. Dans 6 semaines nous aurons donc notre 5 majeur + l’entraineur »

Suite à l’article de la semaine passée, notre meneur en charge de nous mener vers les sommets est donc … DAME DOLLA !! Mais alors qui pour accompagner notre cher Damian sur la traction arrière ? J’ai quelques noms à vous proposer, toujours dans le même format je vous expose les bons points, les mauvais, etc et vous choisissez ! Sauf que cette fois il faudra faire attention à l’entente que notre meneur et arrière pourraient entretenir, sur et en dehors du terrain.

Jimmy Butler 26 ans, 2m01, 100kg. En carrière : 12.6 points, 2.1 passes, 4.3 rebonds. 44.2% aux tirs dont 33.3% à 3 pts.

A noter qu’absolument toutes ces catégories statistiques sont en constante progression depuis le début de sa carrière. Il finit les deux dernières saisons à 20 points de moyenne.

Jimmy Buckets, mon chouchou pour ce poste cette semaine encore plus depuis la sélection de Lillard la semaine passée. Il serait le parfait complément. Shooteur fiable, capable de prendre feu à tout moment pour épauler son meneur. Capable aussi de prendre les rênes d’une équipe au moment où il faut donner de la voix, il est un défenseur hors pair et peut se coltiner les postes 1 à 3 adverses et littéralement éteindre n’importe qui. En plus comme dit un peu avant, ses statistiques sont toujours en progression depuis qu’il a mis un pied dans la ligue il pourrait vite devenir un arrière « 20-5-5 » voire progresser encore plus.

Klay Thompson 26 ans, 2m01, 98kg. En carrière : 18.4 points, 2.3 passes, 3.2 rebonds. 45% aux tirs dont 42.1% à 3 points.

Est-il nécessaire de le présenter ? Le meilleur arrière de la ligue actuellement. Capable de marquer dans absolument toutes les positions, de renverser un match en un quart-temps en enchainant les paniers, il est une garantie sans égal à son poste. Défensivement correct, et de moins en moins unidimensionnel, il développe une capacité de drive intéressante, en complément de Damian il serait parfait. Pas fait pour absorber le ballon, et/ou mener le jeu il laisserait les clés à notre meneur. Toutefois, le séparer de son splash brother serait peut-être un risque, le faire évoluer dans un autre système avec d’autres gars, dans une attaque peut-être moins rapide le condamnerait à modifier son jeu. Si l’on souhaite former le backcourt Lillard-Thompson il va falloir faire une croix sur de gros joueurs à l’intérieur. A méditer.

Dwyane Wade 34 ans, 1m93, 100 kilos. En carrière : 23.6 points, 5.8 passes, 4.8 rebonds. 48.8% aux tirs dont 28.4% à 3 points.

Le tonton. Flash comme on l’appelle. Évidemment pour gagner des titres il faut des gros joueurs, mais il faut aussi des joueurs qui savent gagner et D Wade croyez-moi, il sait gagner. Sans jamais avoir vraiment eu la carrure d’un MVP il a toujours su se réinventer à son poste en fonction des joueurs, des situations, et il n’est jamais passé au travers du moindre match. Toujours aussi vif, imprévisible, un peu moins explosif il est l’assurance dont toute franchise a besoin, un taulier sur et en dehors du terrain. Mais aussi quelqu’un qui sait les sacrifices qu’il faut faire pour gagner, et ça dans les moments cruciaux ça n’a pas de prix. Bien sûr il y a des risques que ce soit vis-à-vis de son âge ou de ses genoux capricieux, mais au vu de son éthique les risques sont minimes. Son shoot mi-distance on ne le présente plus et avec la qualité de Lillard à 3 points son shoot si faible soit il derrière la ligne n’est plus vraiment un handicap. Bien meilleur passeur que le reste de la cuvée il peut aussi soulager son meneur avec une vision du jeu supérieure à la moyenne.

C.J Mc Collum 24 ans, 1m93, 91kilos. En carrière : 12.7 points, 2.4 passes, 2.2 rebonds. 44.3% aux tirs, dont 40.8% à 3 points.

Sans doute le joueur le plus à même de compléter ce back court, il connaît Damian par cœur et a prouvé cette saison (en étant élu M.I.P) qu’il était son parfait complément. Il est aussi le plus jeune et celui avec la plus grande marge de progression, shooteur fiable, défenseur sérieux, il manque toutefois d’expérience au haut niveau. Ses moyennes au tir chutant de près de 10% lorsque viennent les playoffs, on peut aussi se questionner sur sa capacité à être au rendez-vous lors des grands moments. Mais encore une fois vu son âge et la saison qu’il vient d’accomplir il est légitime de se pencher sur son cas et d’en discuter.

Oubli volontaire : James Harden, le beardman n’est clairement pas fait pour jouer avec Damian Lillard, il n’est d’ailleurs tout simplement pas fait dans mon équipe en tant que GM j’estime que ce sont mes choix et je veux une équipe à mon image voilà point-stop messieurs svp voilà merci.

Aller à vos votes (en commentaire sur FB ou dans l’article) et see you next week pour notre ailier !

Par La Berkane

La Sueur

lasueur.com, votre média sportif et culturel.
Photo By: nba.com

Leave A Comment

Your email address will not be published.