Sur le spot de Mavericks, le surfeur Matt Rott a pris très cher

Le 6 novembre sur le spot de Mavericks en Californie, le surfeur Matt Rott a encaissé l’un des plus gros wipeouts de l’année.

Hier soir, la WSL a ajouté une nouvelle salve de nommés pour les Big Wave Awards 2017, les trophées qui récompensent le surf de gros. Dans la catégorie wipeout de l’année, on note l’arrivée de celui de Matt Rott a Mavericks en Californie. L’action s’est passée le 6 novembre dernier, avec une houle de plus de 5 mètres, le surfeur parvient à prendre une vague bien raide. Malheureusement pour lui, alors qu’il a réussi à maîtriser son drop, il chutera en plein milieu de pente. Par la suite, il va se faire détruire par la lèvre et se fera happer par le monstre.

Spot réputé pour le surf, Mavericks fait par ailleurs partie des endroits les plus dangereux au monde. Une vague de classe mondiale qui fait le bonheur des big wave riders durant l’hiver.

Outre le wipeout de Matte Rott, on notera parmi les nouveaux entrants des Big Wave Awards le ride monstrueux de Grant Baker (leader du world tour) à Mavericks lors de cette session du 9 novembre. Pour le moment, Kai Lenny avec son aerial à Jaws en novembre dernier, est le mieux placé pour remporter The Ride of the Year. Pour la catégorie wipeout, en plus de Matt Rott, le surfeur anglais Tom Lowe avait fait très fort à Nazaré. Cette semaine, le spot portugais s’est de nouveau réveillé et devrait encore bien tourner ce week-end avec sûrement de nouveaux monstres à prendre pour les big wave riders.

En France aura lieu ce samedi à Hossegor, le Rip Curl Challenge sur le spot de La Nord. Dans l’un des seuls contests de surf de gros du pays, l’action devrait être au rendez-vous.

Pierre-Andrea

Pierre-Andrea

Journaliste chez La Sueur
Ecrit sur la NHL, le surf, le running et la culture
Pierre-Andrea
Photo By: Travis Kuhlman

Leave A Comment

Your email address will not be published.