La Sueur avec MHD au Zénith de Paris : La puissance

« Paname c’est la Champions League » : Dans le cadre de son Zénith Tour, MHD a fait un arrêt au Zénith de Paris le 17 mars dernier. Une soirée à laquelle La Sueur a répondu présent. Débrief d’une soirée 100% afro trap.

4 dates, 4 villes, 4 lieux mythiques. Parmi ces dates, celle où l’artiste était peut-être le plus attendu : celle du Zénith de Paris. Et pour cause, la salle se trouve symboliquement dans le XIXe arrondissement de la capitale, fief du jeune homme. Celui-ci n’hésitera d’ailleurs pas à le mentionner pendant le concert : Il est chez lui.

Et ce concert alors ? On commence par la première partie : Topas

Jeune rappeur d’Aulnay-sous-bois, il constitue la 1e signature du tout frais label de MHD : Nenso Music. On note d’ailleurs un style musical qui possède de nombreuses similitudes avec le boss: rythmes afro, allusions et dégaine footballistique, séries de freestyles en plusieurs parties, etc…. Le titre En brrr qui cumule déjà plus de 2 millions de vues semble d’ailleurs déjà bien parti pour être un Champions League bis. Déjà appelé à être un très grand au sein de la structure, voire probablement d’assurer la continuité du mouvement, il donnera une belle performance pour l’un de ses premiers grands shows.

Mais avant la puissance, la patience, car MHD se fait attendre par son public, qui apprécie néanmoins le moment, dansant sur le dernier Drake ou encore Niska balancés par le DJ de la soirée. Puis vient enfin le moment tant attendu : MHD fait son entrée en scène sur Afro Trap part.9, tout de noir vêtu et chemise pailletée à la Michael Jackson. Le ton est donné : il est venu faire le show. Tout le gotha du hip-hop français est d’ailleurs présent dans les gradins pour assister à la performance : Dany Synthé, producteur des plus grands hits de ces dernières années, Fif de booska-p ou encore les plus grands représentants de la radio Skyrock.

Le prince de l’afro-trap enchaînera alors tous ses morceaux, notamment la longue série d’afro-traps qui l’a rendu célèbre. On entendra ainsi La puissance, Ngatié Abédi, Fais le mouv’ ou encore Never. Mention spéciale à Champions League, une des plus attendues de la série tant par le public que par MHD lui-même, qui avant de l’interpréter, fera retentir l’hymne officielle de la ligue des champions dans tout le Zénith : Le public explose.

À côté de cela, et malgré des mises en scène Jackson-esques, MHD donnera l’impression d’un personnage humble et généreux, loin des clichés et stéréotypes des rappeurs. À l’image de son public d’ailleurs, de tous âges et venant de tous horizons, avec qui il se prêtera à de nombreux jeux de scène. Il partagera également la scène avec Gradur et Alonzo (rappeur marseillais qui, au passage, placera un « Ici c’est Paris »), ainsi que ses 2 danseurs Angel et Warren qui deviendront de véritables mascottes.

Le rappeur finira alors son concert sur A Kele Nta, titre joyeux et festif, comme pour rendre hommage à une partie de son public, notamment familial. Le morceau et son refrain auront alors une saveur particulière dans ce Zénith, particulièrement de par la présence des riffs improvisés du guitariste qui aura fait un taff remarquable ce soir-là.

On regrettera peut-être le fait que le concert en lui-même ait été un peu court. En effet, n’ayant qu’un seul véritable album à son actif pour le moment, l’artiste ne peut encore faire chanter son public sur plusieurs morceaux différents. Néanmoins, du haut de ses 23 ans, MHD peut se targuer d’avoir accompli en très peu de temps ce que peu avant lui ont fait : création d’un genre musical, boss de son nouveau label, passage dans Fader/Boiler Room, repéré par Ebro aux US, tournée américaine, égérie de la marque Puma….

« On dit qu’j’vais briller alors j’attends mon tour » dit l’artiste dans Maman j’ai mal. Avec une participation prochaine à Coachella et de très nombreux projets en cours, 2018 semble indiquer que c’est bien son tour. Et on lui dit bravo.

Remerciements à Marie et à MPC Prod.

Setry

Setry

On Your Radio, Indiana Pacers & More.
Mon soundcloud : soundcloud.com/setrymusic
Setry
Photo By: papillonsdenuit.com

Leave A Comment

Your email address will not be published.