La finale du Nazaré Challenge aura été un vrai carnage

L’australien Jamie Mitchell s’est aujourd’hui imposé au Nazaré Challenge, un contest riche en wipeouts très sales.

Alors que le CT s’est conclut cette nuit à Pipeline avec la sublime victoire du surfeur français Michel Bourez, celle du Big Wave Tour continue de plus belle. Aujourd’hui, les meilleurs big wave riders de la planète avait rendez-vous sur le désormais légendaire spot de Nazaré pour le premier contest de l’histoire sur cette vague. Une houle entre 5 et 10 mètres grossissant d’heure en heure qui aura fait le bonheur des participants du Nazaré Challenge, mais aussi provoqué pas mal de wipeouts.

Durant la finale du Nazaré Challenge qui a eu lieu aux alentours de 14 h 30, le carnage de ses monstres marins aura été à son maximum. Deux des six participants vont en faire les frais, à savoir l’américain Nic Lamb et le local de l’étape Jao De Macedo qui ont encaissé sans aucun doute les pires boites de l’année. Après un premier wipeout, De Macedo va en toute fin de heat, se prendre une incroyable série sur la tête. Suite à un mauvais choix de vague, le portugais va se retrouver dans la zone d’impact. Il passera plus de 30 secondes sous l’eau et reculera de plus de 300 mètres. De retour sur la plage, il avait visiblement du mal à reprendre ses esprits. Un vrai guerrier.

Celui qui s’en ait le mieux sorti fut l’australien Jamie Micthell qui aura réussi à scorer deux bombes. Il remporte ainsi le premier Nazaré Challenge.

Après ce contest, les riders auront désormais rendez-vous à Todos Santos en Californie dès que la houle atteindra une taille suffisante. La waiting period court jusqu’au 28 février prochain.

Pierre-Andrea

Pierre-Andrea

Journaliste chez La Sueur
Ecrit sur la NHL, le surf, le running et la culture
Pierre-Andrea
Photo By: surfing news

Leave A Comment

Your email address will not be published.