Detroit Red Wings vs. Colorado Avalanche – la guerre sur la glace

Le 26 mars 1997, les Detroit Red Wings et les Colorado Avalanche s’affrontaient pour une bagarre qui entrera dans la légende sous les noms de Bloody Wednesday, Fight Night at the Joe ou encore Brawl in Hockeytown.

Rivaux depuis quelque temps déjà, les Detroit Red Wings et les Colorado Avalanche se retrouvent à la Joe Louis Arena avec l’idée d’en découdre. Il faut dire que lors du Game 6 des Finales de Conférence Ouest 1996, les équipes s’étaient déjà fait la guerre (nous reviendrons là-dessus). Entre temps, les trois matchs de saison régulière entre les rivaux ne verront aucun incident majeur à signaler.

Ce soir-là à la Joe Louis Arena, la donne était différente : 9 combats, 39 pénalités pour 148 minutes au total. Il faut dire que la tension était à son comble : « J’utilise très rarement le mot haine, mais je l’utilise là. On ressentait de la haine pour eux. Ils en avaient pour nous. C’était comme ça ».Kris Draper

Parmi les bagarres du match, celle entre les deux légendes Patrick Roy et Mike Vernon, 6 Stanley Cups à eux deux, s’enverront des pralines au centre de la glace. Les 1983 personnes de la Joe Louis Arena étaient aux anges. Ce combat reste aujourd’hui encore l’un des plus fameux chez les gardiens.

On notera aussi la vengeance de Darren McCarty pour son coéquipier Kris Draper. Ainsi, celui-ci s’était fait charger lors du Game 6 des précédentes finales de Conférence Ouest par Claude Lemieux. Une charge par derrière et en retard contre le plexiglas qui aura causé une fracture du nez, de la mâchoire et de la pommette à Draper (ici). Ajoutez à cela une grosse commotion cérébrale et vous comprenez aisément l’énervement de McCarty pour son coéquipier. Il chopera Lemieux et l’emmènera au sol pour l’exploser purement et simplement.

« Je n’ai jamais eu autant envie de faire mal à quelqu’un autant qu’à Lemieux. » – Darren McCarthy

Pour la petite histoire, les Red Wings, menés 3-5 reviendront pour arracher la victoire en overtime et l’emporter 6-5 contre le champion en titre. Le coup de balai en saison régulière était évité !

Photo By: Yahoo Sports

Leave A Comment

Your email address will not be published.