Roger Federer et l’Open d’Australie 2017 – le comeback du siècle

Absent des courts depuis Wimbledon 2016, Roger Federer vient de soulever à 35 ans son 18e tournoi du Grand Chelem.

Souvenez-vous, au début de l’Open d’Australie nous avions écrit un article gonflé d’utopie : Et si Federer faisait une Pete Sampras ? En effet, lors de l’US Open 2002, Sampras était tombé au 17e rang mondial et avait réussi l’exploit de remporter le tournoi. La légende américaine avait pris sa retraite dans la foulée.

Roger Federer a rejoint son idole de jeunesse dans l’histoire du tennis contre Rafael Nadal en finale de l’Open d’Australie. Il devient par la même occasion le premier homme depuis Pistole Pete a remporter un tournoi majeur en étant classé 17e mondial. Pour son premier tournoi officiel depuis Wimbledon 2016, il fallait le faire !

Si les éliminations précoces d’Andy Murray et Novak Djokovic ont bien évidemment profité aux deux finalistes, mais le parcours fut loin d’être une partie de plaisir. Ainsi Federer aura éliminé le n°10, le n°5, le n°50 (tombeur de Murray), le n°4 et enfin le n°9 mondial pour s’adjuger un 18e tournoi majeur. Surtout, pour la première fois de sa carrière, l’Helvète à remporter 3 matchs en 5 sets de suite ! Après 6 mois sans tournoi, il est devenu le quatrième joueur de l’ère Open a battre 4 membres du Top 10 lors d’un même majeur. Federer est même le premier depuis Mats Wilander en 1982 à réaliser un tel exploit.

Contre Berdych (n°10) – 6-2, 6-4, 6-4
Contre Nishikori (n°5) – 6-7 (4), 6-4, 6-1, 4-6, 6-3
Contre Zverev (n°50) – 6-1, 7-5, 6-2
Contre Wawrinka (n°4) – 7-5, 6-3, 1-6, 4-6, 6-3
Contre Nadal (n°9) – 6-4, 3-6, 6-1, 3-6, 6-3

Il aura aussi dû attendre ses 35 ans pour enfin battre Nadal hors du gazon londonien. Il restait jusqu’à sa victoire en Australie sur un bilan famélique de 0-8 face au taureau de Manacor hors Wimbledon en GC.

Au sommet à 35 ans et 4 mois, Roger Federer est devenu le vainqueur de Grand Chelem le plus âgé depuis Ken Rosewall en 1972 (38 ans et 2 mois). Il prouve à tout le monde que le sacrifice des JO et de l’US Open était une sage décision. Le plus grand joueur de tous les temps est suisse et il pourrait bien encore nous surprendre…

Photo By: @Welovetennis
1 Discussion on “Roger Federer et l’Open d’Australie 2017 – le comeback du siècle”

Leave A Comment

Your email address will not be published.