Simone Biles remporte cinq médailles aux Jeux Olympiques de Rio

À 19 ans, l’Américaine Simone Biles est repartie de Rio avec 4 médailles d’or. Dans le plus grand des calmes.

Michael Phelps, Katie Ledecky et… Simone Biles, voici les trois héros américains des Jeux Olympiques de Rio. La gymnaste aura tout défoncé au Brésil.

4 médailles d’Or, 1 médaille de bronze. Pour ses premiers JO, Simone Biles aura vu les choses en grand très grand. Déjà triple championne du monde au concours général (2013, 2014 et 2015), triple championne du monde au sol (2013, 2014 et 2015) et double championne du monde (2014 et 2015) à la poutre, son immense palmarès s’est encore agrandi. Du reste, elle a également remporté le Championnat du monde avec l’équipe américaine en 2013, 2014 et 2015.

Ses quatre titres olympiques en individuel, par équipe, au saut de cheval et au sol à Rio lui ont définitivement permis d’entrer dans une autre dimension, à 19 ans seulement. Ces quatre médailles d’or lui permettent d’égaler le record de sacres en un tournoi olympique codétenu par la Soviétique Larissa Latynina en 1956, la Tchécoslovaque Vera Caslavska en 1968 et la Roumaine Ecaterina Szabo 1984. Vous avez dit GOAT?

« Elle est la meilleure gymnaste qui ait jamais vécu chez les femmes pour sûr. Simone est la gymnaste la plus talentueuse que j’ai jamais vue. Mais même avec 14 médailles aux Championnats du monde, c’est le meilleur! . » Nastia Liukin, légende du game.

Elle profite également de cette parenthèse olympique pour devenir la première gymnaste à remporter 5 médailles depuis Nastia Liukin en 2008. Rio lui aura aussi permis de rencontrer son idole, l’acteur Zac Efron. C’est parti pour l’instant mignon des JO.

Pour la suite et toujours avec ce sourire, la championne prévoit de tout défoncer encore. Dans la joie et la bonne humeur. Si la très jeune légende de la gymnastique fut trop jeune pour se qualifier aux JO 2012, elle domine de la tête et des épaules son sport depuis ses débuts en senior en 2013. Elle a même inventé sa propre figure, la « Biles » : deux back flips suivis d’un demi twist.

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
Écrit NBA, Football, NFL, MMA, sport en général et culture.
Photo By: nbcolympics.com

Leave A Comment

Your email address will not be published.