Les Philadelphia Sixers, autres grands gagnants du trade Pelicans/Kings

Si les Kings sont les perdants directs du trade et les Pelicans les légitimes gagnants, les Sixers ne repartent pas malheureux.

Juste après le All-Star Game, toute la planète basketball apprenait l’arrivée de DeMarcus Cousins aux Pelicans pour former un duo effrayant avec Anthony Davis.

Ainsi en échange de Buddy Hield, ‎Tyreke Evans, Langston Galloway, et des premiers et seconds tours de Draft 2017, les Pelicans ont récupéré Omri Casspi et DeMarcus Cousins.

En embuscade dans la course aux playoffs, les Kings semblent définitivement tirer un trait sur leur post-season. Ceci est une très bonne nouvelle pour…les Sixers. Le 10 juillet 2015, avec Sam « le tank » Hinkie aux manettes, Philadelphie fait quelques affaires avec Sacramento.

Le trade de l’époque : Nik Stauskas, Carl Landry, Jason Thompson, la possibilité swaper les Draft picks 2016 et 2017 et  le 1er tour de la Draft 2019 sans protection des Kings contre Artūras Gudaitis et Luka Mitrović des Sixers.

Si les Kings sombrent cette saison, les Sixers pourront donc swaper (échanger – NDLA) leurs choix de Draft en récupérant celui des Kings potentiellement très haut. Comme tous les signaux sont au rouge du côté de la franchise californienne, le choix non protégé de 2019 s’annonce particulièrement prometteur pour les Sixers.

Ce trade de 2015, effectué dans le but de faire la place à Rondo (qui ne sera resté qu’une saison) était désastreux à la base. Aujourd’hui, il pourrait bien saborder l’avenir à court terme de la franchise…

Photo By: NBC

Leave A Comment

Your email address will not be published.