Israel Adesanya celebration UFC

Rival à distance de Jon Jones, Israel Adesanya a eu de la peine pour le champion light-heavyweight dernièrement. Il explique pourquoi.

Depuis quelque temps, Israel Adesanya et Jon Jones s’envoient des pics à distance. Si les deux hommes poursuivent leurs séries de victoires et selon toute vraisemblance, ils devraient s’affronter d’ici 2021. C’est ce que souhaite Adesanya, et Bones n’y voit pour le moment aucune objection. Bien évidemment, le titre light-heavyweight serait en jeu. Témoin des récents déboires de Jones, Adesanya s’est senti mal pour la légende de l’UFC. Il raconte, non sans humour :

« C’est un jeune noir au sommet de son art et il gâche tout. Pour beaucoup de ce que Daniel Cormier a dit, je pense la même chose. Par exemple, je me sentais mal pour lui quand je regardais aussi les images de l’arrestation. À la fin, alors qu’il sanglotait, je me sentais mal pour lui. Parce que je peux m’imaginer dans cette position. Et je vous parie même qu’à l’arrière de la voiture de police, il pensait : ‘Putain, Israel va avoir beaucoup de munitions avec ça’. Je vous le parie. Je le jure devant Dieu. »

« Mais, comme je l’ai dit, beaucoup de ce que j’ai sous la main ne sera jamais utilisé parce que c’est drôle pour moi, mais en même temps, je suis triste de voir un jeune noir maigrichon qui souhaite avoir une carrière, et qui se contente de tout gâcher. J’ai donc tiré les leçons en regardant un gars comme lui ouvrir la voie, d’une certaine manière, et je ne répéterai pas les mêmes erreurs. Je ferai les miennes. Ma sextape sort en 2020 ! Soyez prêts. »

En cette période de confinement, Adesanya ajoute en pensant au foyer Jones : « J’ai juste l’impression que si quelque chose comme ça arrivait chez moi, ça ne ferait que plomber l’atmosphère. Ça craint. Ça craint d’être lui. »

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here