Lors du Game 3 à Salt Lake City, les Golden State Warriors ont été challengées par le Jazz. Le réveil de KD a permis une victoire 102-91.

Avec un Kevin Durant à 38 points (15 sur 26), 4 sur 8 à trois points, 13 rebonds, le Jazz a assisté au réveil d’un monstre. En recherche de son match référence depuis son retour de blessure, KD s’est réveillé et Utah n’avait aucune réponse. Ainsi malgré les difficultés au tir de Steph Curry (23 points à 6 sur 20), Klay Thompson (6 points à 1 sur 9), Golden State l’emporte presque sans trembler.

Avant le run de Kevin Durant et Stephen Curry pour forcer la décision en toute fin de 4e quart, le Jazz faisait jeu égal avec Golden State. Gordon Hayward a fait le travail avec 29 points (7 sur 18), 2 rebonds, 6 passes (3 TOs). De son côté, Rudy Gobert termine avec 21 points (7 sur 8), 15 rebonds, 4 passes. Tous les membres du 5 majeur finissent à 10 points ou plus, malheureusement ça n’a pas suffi pour les mormons.

À la Vivint Smart Home Arena, ce sera un « Win or Go Home » pour le Jazz dans quelques jours. Avec un Kevin Durant de retour à son meilleur niveau. Ça s’annonce très compliqué pour les 5es à l’Ouest.

https://youtu.be/H32aobUCHmI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kevin Durant n’a respecté personne lors du Game 3 contre le Jazz

    […] du Game 3, contre le Utah Jazz, Kevin Durant a réalisé le meilleur match de ses playoffs 2017. 38 points […]

    Répondre