L’affaire Ryan Lochte aux JO de Rio – comment flinguer sa carrière

C’est le gros scandale de Rio et la honte suprême pour un Ryan Lochte que l’on admirait pourtant beaucoup.

En gros, Ryan Lochte commencera par raconter que des faux policiers brésiliens lui auraient volé des objets personnels et son portefeuille dans la nuit du samedi 13 août. En sortant du Club France, Gunnar Bentz, Jack Conger, Jimmy Feigen et Ryan Lochte se seraient fait attaquer. Au micro de la NBC : «Le type sort son pistolet,il le pointe sur mon front, et me dit : “A terre !” Il a pris mon argent et mon portefeuille, il m’a laissé mon téléphone et mon accréditation». Au regard du bordel qu’une telle affaire pourrait causer avec un nageur de son niveau, une enquête est très vite mise en place. On peut profiter des rumeurs sur l’insécurité au Brésil mais jusqu’à un certain point.

Une vidéo accablante sur le comportement des sportifs, visiblement éméchés fuite, et patatra. L’agression a en fait été montée de toute pièce. Fernando Veloso, le chef de la police de Rio : « Ils se sont arrêtés à une station-service, sont allés aux toilettes, et ce que la vidéosurveillance montre, c’est que l’un d’entre eux a littéralement vandalisé les toilettes, brisant des miroirs et des objets à l’intérieur ». Un vigile pointera bien un gun sur eux mais pour calmer les ardeurs des nageurs.

En réponse à cela, Ryan Lochte, 32 ans, est suspendu par la Fédération américaine de natation (USA Swimming) et par le Comité olympique américain (USOC). Le nageur publie donc une lettre d’excuse sur les réseaux sociaux en espérant que l’affaire s’arrête là, il n’en est rien.

A photo posted by Ryanlochte (@ryanlochte) on

Ses sponsors, Speedo, Ralph Lauren, Macy’s et Gentle Hair Removal l’ont tous lâché. Speedo, partenaire du nageur depuis 10 ans, a même donné les 50 000 dollars annuels du nageur à une association brésilienne (la branche locale de Save The Children). Cette affaire, désastreuse pour lui, aura pris une ampleur inédite et sera devenue, aux yeux du monde le symbole d’une certaine suffisance américaine. Chez lui, le New York Post a mis cette histoire en une avec en titre : the « Ugly American ». Malgré lui, Lochte a créé un monstre et ça s’est méchamment retourné contre lui. Il vient tout simplement de perdre entre 750 000 et 1 million de dollars par an.

Ultra bankable et visage de la natation mondiale avec Phelps, Lochte a tout simplement flingué sa fin de carrière. À 32 ans et avec des résultats en baisse, seuls les mondiaux 2017 pourront le sauver.

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
Écrit NBA, Football, NFL, MMA, sport en général et culture.
Photo By: nbcolympics.com

Leave A Comment

Your email address will not be published.