Le frenchie Arnaud Assoumani, médaillé paralympique et artiste électro-soul de talent

Arnaud Assoumani a été médaillé de Bronze au Jeux Paralympiques de Rio et est aussi connu sous le nom de scène de Jariath. Portrait.

Si on vous parle d’Arnaud Assoumani et que vous êtes amateur d’Athlétisme, nul doute que la carrière sportive de l’athlète spécialiste de saut en longueur ne vous est pas inconnue. Récent médaillé de Bronze en saut en longueur aux Jeux Paralympiques de Rio, le Français possède un palmarès « correct » : champion paralympique de saut en longueur à Pékin en 2008, vice-champion paralympique de saut en longueur et triple saut en 2012 à Londres, double champion du Monde en 2006 et 2011 ou encore champion d’Europe en 2003.

Par contre, si on vous évoque l’artiste Jariath, est-ce que ce nom vous interpelle ? Non ? Pourtant, il s’agit de la même et unique personne. Passionné par les musiques actuelles, Arnaud Assoumani a concrétisé un de ses rêves d’enfant : sortir son premier disque en tant qu’auteur-compositeur-interprète. Rassurez-vous, Arnaud n’a pas l’intention de mettre fin à sa carrière sportive : il a pour nouveau défi de participer aux prochains Jeux de Tokyo en 2020.

Autodidacte, l’athlète a commencé à jouer dans un groupe de Batucada à Paris et parallèlement à créer et composer intimement. La passion grandissante, Arnaud a profité de son séjour en Californie – où il s’est entraîné pendant plus de trois ans, de 2012 à 2015 – pour suivre une formation par correspondance à l’école de musique de New York, DUBSPOT. Objectif : continuer à progresser et se former sur différents outils avec une seule idée en tête : sortir un EP en 2015. Avec ses échéances sportives, le projet a finalement pris un peu plus de temps mais il est devenu bien réel le 16 janvier dernier. Arnaud Assoumani est devenu Jariath, un artiste électro-soul, dissimulé sous un masque.

Il a composé et produit tous ses morceaux et en a même réalisé les images. « Après mon arrivée aux Etats-Unis, tout a mûri petit à petit dans ma tête. En me perfectionnant grâce à mes cours, j’ai commencé à produire différents sons et sortir un EP est devenu une évidence pour moi. J’ai beaucoup travaillé, suivi de nombreux conseils. Il ne s’agit pas d’un one shot, je souhaite continuer à progresser et j’ai déjà le projet de sortir un nouvel EP bientôt, tout en poursuivant ma carrière sportive. J’espère que mon univers musical va plaire au public. Je me suis entouré d’une équipe pour parvenir à faire les deux parallèlement. La musique a toujours été une passion que je souhaite partager. »

Son premier EP « Anyway My Way » est sorti au début de l’année avec 4 morceaux et est évidemment disponible sur toutes les plateformes. Ci-dessous, son clip Dancing All Alone pour lequel il s’est entouré du trampoliniste Grégoire Pennes en acteur principal, des judokas Adrien Bourguignon et Ugo Legrand pour la réalisation et le making-off du clip et du taekwondoïste Mamedy Doucara pour les photos.

La Sueur

La Sueur

La Sueur, votre média sportif et culturel.
La Sueur
Photo By: Arnaud Assoumani

Leave A Comment

Your email address will not be published.