La Sueur était à Bruges la semaine dernière. Une petite ville belge qui ne nous a pas laissé indifférents. Une ville médiévale à taille humaine, charmante, secure, où le stress n’existe pas et où le dépaysement est TOTAL, le temps d’un week-end.

Envie de vous échapper de Paname ou de votre province et de ressentir un dépaysement total proche de chez vous et à moindre coût ? C’est possible ! Rendez-vous à Bruges, cette petite Venise du Nord qui ne manquera pas de vous charmer et ne vous fera pas regretter de vous être déplacé. On vous donne ici 10 bonnes adresses, 10 immanquables.

1- Béguinage

Appelé aussi Monastère de la Vigne. Situé au sud de la ville, ce lieu clos hors du temps, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, renferme une trentaine de ravissantes bâtisses blanches. Il faut savoir que les béguines n’y vivent plus, la dernière étant décédée en 1930. Le Béguinage est depuis habité par une congrégation de religieuses bénédictines. Après avoir traversé le pont et passé le porche qui permet d’arriver dans la cour, vous serez plongé dans une atmosphère silencieuse et sereine.

Bruges - Beguinage

2- Minnewater park

Aka le parc du lac d’amour, de toute beauté. 15 minutes, c’est ce qu’il vous faudra pour rejoindre le parc depuis le centre-ville et croyez-en notre expérience, ça vaut le déplacement ! Il est accolé au Béguinage de Bruges, on vous recommande donc de faire d’une pierre deux coups. Vous voulez faire plaisir à votre copain/copine ? Vous cherchez un lieu pour lui demander sa main ? C’est l’endroit idéal ! On comprend mieux pourquoi la ville soit classée en cinquième position parmi les villes les plus romantiques au monde ! La légende raconte que les amoureux qui font un vœu sur le pont du Minnewater connaîtront l’amouuuur éternel. L’histoire réelle est plus tragique puisqu’il s’agirait de Minna, (éperdument amoureuse de Morin, parti à la guerre) une jeune demoiselle qui trouva refuge dans les bois afin de fuir un mariage forcé. Au retour de son cher et tendre, ce dernier la retrouva dans la forêt. Épuisée, elle mourut. Morin décida de construire une imposante digue afin de dévier un ruisseau. Là, il y enterra Minna et détruisit le barrage érigé. L’eau remplit alors toute la zone et donna naissance au lac actuel, lac d’Amour.

3– Basilique de Saint-Sang

Une pure beauté. En plein cœur du centre-ville, sur la place de Burg (à ne pas manquer !), c’est un bâtiment avec de riches ornements. À l’intérieur, on y retrouve une chapelle romane et une chapelle supérieure de style néo-gothique dédiée à Saint-Basile. Au 17e siècle, la basilique est largement agrandie pour recevoir une relique de Saint-Sang ramenée de Terre sainte par Thierry d’Alsace, comte de Flandre. Une petite merveille on vous dit !

4- Beffroi

C’est THE tour la plus importante de Bruges avec ses 83 mètres de hauteur. Arrivé tout là-haut, après avoir gravi 366 marches, vous ne regretterez pas d’être monté. Si le beau temps est au rendez-vous, vous aurez la possibilité d’avoir une vue imprenable sur toute la ville de Bruges. C’est également là-haut que l’on comprend mieux le mystère du carillon composé de 47 cloches mélodieuses.

À noter que le tarif est assez onéreux pour ce qu’il y a à voir : 8€ pour les adultes (pas de réduction étudiante). Si vous être claustro ou à mobilité réduite, mieux vous éviter cette visite très … sportive !

Bruges - Beffroi-min Bruges - Beffroi-min

5- Le Markt

La grand-place, plus communément connue comme le cœur de Bruges, toutes les rues principales y mènent. Arrivé sur cette place ensoleillée (on a eu de la chance il a fait beau !), le dépaysement est total. À ce Markt, on lui trouve un air de la Plaza de España à Séville avec ses calèches qui défilent. Vous verrez et vivrez le va-et-vient des calèches (on reste dans le thème romantique) côtoyé par les rares voitures qui circulent encore, les touristes qui essayent de prendre un selfie avec le beffroi présent dans le cadre du paysage, ceux qui profitent des beaux jours amassés sur les terrasses des cafés environnants, lunettes de soleil sur le nez, une bière locale à la main. Vous ne voyez toujours pas le dépaysement ? La photo juste en dessous vous permettra d’avoir un avant-goût de ce qui vous attend, mais qui ne représente en rien l’atmosphère qui y règne. Autrefois, le Markt accueillait les tournois et les grandes festivités de la ville. C’est d’ailleurs sur cette place que pendant notre séjour s’est déroulé le départ et arrivée des courses de vélo rétro et pro du Efstedenronde. C’est aussi ici que se sont accumulés les bureaux des corporations et de la Cour provinciale arborant une architecture sans pareil. Après avoir fait un petit tour sur cette place bondée, on vous recommande de vous éloigner en vous faufilant dans les petites rues pavées alentours.

6– 2be

Un bar-boutique, aussi reconnu pour son mur à bières que les touristes viennent photographier. Pourquoi venir s’asseoir dans ce bar plutôt qu’un autre ? On y trouve un très grand choix de bières, des conseils avisés sur ces dernières, une jolie terrasse derrière le bar donnant vue sur un canal et le Rozenhoedkaai (quai du rosaire), des prix raisonnables, bref, immanquable !

Bruges - Les 10 incontournables

7– Rozenhoedkaai

Aka le quai du rosaire. Dominé par le beffroi, c’est l’endroit idéal pour observer Bruges dans toute sa splendeur et prendre un cliché souvenir (ou un p’tit selfie). Pour l’histoire, c’est l’ancien port de sel de la ville, mais aussi le lieu où l’on vendait des rosaires au moyen-âge, d’où son nom. De nombreuses balades en bateaux sur les canaux y sont proposées.

 

Passons aux BPF (Bons Plans Food) by La Sueur. Nous avons testé 2 restaurants :

8- Le kok au vin

Une adresse sympathique à la fois pour sa déco moderne, mais aussi pour ses bons petits plats. Un bistrot nouveau à l’ambiance intimiste. Inscrit au registre bistronomique, le Kok au vin propose des plats traditionnels (sol meunière, coq au vin, crème brûlée, bouillabaisse, etc) revisités et modernisés.

La photo des plats juste en dessous donne une idée de l’expérience culinaire vécue. Nous vous conseillons les entrées suivantes : mondial, un carpaccio et son assaisonnement (voir photo), et créatif, un bar de mer et son assaisonnement (voir photo). Pour ce qui est des plats principaux, nous avons aimé les Anguilles au vert servies avec des frites et le Coq au vin de la maison nommé « the one and only ».

Bruges - Kok au vin

9- De mangerie

Une bonne adresse, en plein centre de Bruges. Pour commencer, un cocktail maison nous est servi. Au menu, taboulé revisité ; craquant de bar, son riz à l’encre sèche et ses petits légumes ; carpaccio de fraises, crème au yuzo, glace au yaourt, meringue. MIAM. Finalement, nous retiendrons cela : un service impeccable, restaurant à la déco moderne et soignée, des associations culinaires originales et des assiettes où se mêlent des produits frais.

Bruges - De Mangerie

 

Un peu moins gastro, mais tout aussi bon, les spécialités belges.

La Gaufre belge. Attention ! On tient à vous avertir qu’il en existe de deux sortes : la gaufre liégeoise et la gaufre bruxelloise, il ne faut pas se tromper, selon ce que vous préférez. Effectivement, nous avons eu l’occasion de goûter les deux et croyez-en La Sueur, elles sont très différentes ! La gaufre liégeoise a la consistance d’une pâte à pain, plus épaisse même. Elle est plus petite, mais plus « lourde » que la gaufre de Bruxelles. Cette dernière a une pâte épaisse et légère, et paraît visuellement plus cuite et l’est gustativement parlant ! Nous avons opté pour cette deuxième : la gaufre de Bruxelles vendue chez Oyya (aussi un marchand de glaces), un vrai délice.

Ouvrez grand vos oreilles, après la gaufre belge, nous avons découvert la gaufre en stick ! Pour 4€, vous pourrez vous régaler, revenir avec un souvenir ou un cadeau, car oui la gaufre belge sur un bâtonnet ça existe (voir photo). Nous n’avons pas eu l’occasion d’en goûter, mais on vous donne le nom de la boutique qui en vend : Go.fre (oh le jeu de mot !). Recouvertes de chocolats et friandises, ça donne envie !

Bruges - Gaufre

Autre spécialité que nous avons pu tester, la bière blonde locale. La Brugse Zot, la seule et unique bière brassée dans le centre-ville de Bruges. Vous la reconnaîtrez facilement puisque sur sa bouteille il y a l’image d’un fou. Pourquoi un fou ? Eh bien parce que Brugse Zot signifie Fou de Bruges, surnom que se sont vus affubler les Brugeois au cours de leur histoire médiévale. À tester !

Le chocolat. Eh oui parce que derrière Bruges se cache toujours un Jeff. Il existe plus de 50 chocolateries dans toute la ville. Présentes à chaque coin de rue, vous ne pourrez pas les manquer. La meilleure de la ville se nomme The Chocolate Line.

10– L’hôtel Monsieur Maurice

La Sueur y a posé ses valises le temps d’un week-end.

Ce qu’on a aimé : une déco moderne, épurée, classe, tout ce qu’on aime ! Le petit dej est à la hauteur des prestations offertes par l’hôtel. Ascenseur ou escalier, c’est vous qui choisissez ! Un coin fumeur très sympathique est à votre dispo. Situé dans le quartier historique et à 5mn du centre-ville à pied, sa situation géographique est parfaite !

Ce qu’on moins apprécié : pas de clim, autant vous dire qu’avec une chambre sous les toits, on a du mal à trouver sommeil en plein mois de juin.

La team Sueur a été conquise par le charme que dégage la ville de Bruges. Un grand merci à l’Office de tourisme de Bruges et de Flandre pour leur accueil ! On ne manquera pas de revenir !

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here