Chicago Bulls et Jimmy Butler – les raisons d’un conflit enfin révélées ?

Dans l’émission radio d’ESPN, Mike & Mike, Ryen Russillo a fait des révélations-chocs sur les relations entre Jimmy Butler et le front office des Bulls.

Aujourd’hui, le chaos règne à Chicago. Arrivé en héros, Dwyane Wade semble compter les jours avant la fin de son contrat et Jimmy Butler ne semble plus épanoui. Rajon Rondo, en conflit avec les deux franchise player, cherche lui une porte de sortie.

Dans Mike & Mike, Ryen Russillo a fait des révélations fracassantes sur la relation entre Jimmy Butler et le front office des Bulls. À noter,

« Jimmy Butler, après sa troisième année, marquait environ 13 points par match et commençait à devenir très bon. On se dit que c’est un très bon choix de Draft, que le front office à fait un bon travail, mais il n’est pas encore la star. En tant que restricted free agent, les Bulls lui offre un contrat de 4 ans et 44 millions de dollars. Comme vous le savez avec ces contrats, une autre équipe peut offrir plus pour empêcher la franchise actuelle de faire une offre. Donc Butler est comme ça : « Merci pour l’offre, mais je ne l’accepte pas ». Klay Thompson prend 70 millions de dollars sur 4 ans et à cette époque les gens étaient choqués. Ce n’était pas le Klay Thompson d’aujourd’hui. Donc Butler veut son argent. La façon avec laquelle on m’a raconté l’histoire est que quelqu’un du front office est venu voir Jimmy Butler en disant : « Si tu ne signes pas l’extension alors on va faire jouer Tony Snell à ta place et on va lui donner tes minutes ce qui va faire baisser ton temps de jeu et tes stats ». Butler est choqué « vous plaisantez, Tony Snell ? Le gars que j’explose aux entraînements ? Vous voulez faire baisser ma valeur en mettant un joueur moins fort que moi sur le terrain ? Quand Thibs (Tom Thibodeau – NDLA) a découvert cela, il en était hors de question. C’est pour cette raison que les deux sont si proches. C’est un autre chapitre, pas le principal, des désaccords entre le front office et Tom Thibodeau. Aujourd’hui, c’est pour cette raison que Jimmy Butler ne fait pas confiance au front office. C’est pour ça qu’il y a toute cette animosité. […] Butler finit par avoir un gros contrat, marque 20 points par match et gagne beaucoup et Wade arrive. Butler lui parle de tous ces problèmes, Wade se confie sur sa situation avec Pat Riley et le fait qu’il devait avancer. C’est pour ça que les deux s’entendent si besoin. C’est aussi pour ça qu’il y a un manque de confiance envers Hoiberg, car Butler était du côté de Thibs. » 

Si toutes ces informations viennent d’une source de Russillo et ne sont, bien évidemment, pas confirmées, elles pourraient expliquer pas mal de choses. Affaire à suivre…

Photo By: nbadaily.sportsblog.com

Leave A Comment

Your email address will not be published.