Finale Canada vs Team Europe : l’union fait la force

Preview de la finale de la coupe du Monde de Hockey qui opposera le Canada à la Team Europe de Pierre-Edouard Bellemare.

Après la victoire surprise de la Team Europe dimanche soir contre la Suède, on aura donc droit à une finale entre le Canada et la formation de Pierre-Edouard Bellemare. Si cette confrontation paraît bien déséquilibrée sur le papier, les précédents matchs de l’équipe européenne nous ont prouvé qu’il faut méfier de cette équipe à l’union infaillible. Face à la puissance (invincible ?) du Canada, cela sera sûrement la principale force pour espérer décrocher cette Coupe du Monde. Preview de cette finale très alléchante.

We Are Europe

Avant le début du tournoi et avec les deux branlées encaissées face à la Team North-America, on voyait mal comment cette Team Europe vieillissante allait exister dans cette Coupe du Monde ultra-relevée. Mais c’est sans compter la force de ce groupe qui s’est réuni avant le début de la compétition et qui s’est dit : « soit on joue à fond soit on rentre tout de suite chez nous ». Une Team Europe qui peut aussi miser sur un coach Ralph Krueger, l’un des meilleurs managers que le hockey ait pu avoir. Conseillé du Canada à Sotchi en 2014, il va faire face dans cette finale à son ancienne équipe.

Unie dans l’adversité, c’est ce qui a forgé cette équipe européenne. Une formation qui il y a trois semaines ne se connaissant pas et qui a appris à jouer ensemble. Lors des 4 matchs de la World Cup, on a vu une Team Europe qui n’a rien lâché à l’image du français Pierre-Edouard Bellemare qui est la grosse révélation du tournoi. Avec un but et une assistance, mais surtout un travail dans les bandes monstrueux, le frenchie est devenu l’âme de cette équipe.

Une Team Europe qui peut aussi compter sur le jeune allemand Leon Draisaitl, véritable technicien et également sur les vétérans Anze Kopitar, Marian Gaborik, Marian Hossa et Zdeno Chara. Alors que l’Union européenne est pleine tourmente avec la crise du Brexit et celle des migrants, cette équipe (qui compte des joueurs suisses et norvégiens, non membres de l’UE) prouve qu’on en étant unis on est toujours plus fort.

Invincible Canada ?

Bien que combative, la team Europe risque quand même de souffrir face à la puissance du Canada. Invaincue jusque là, la troupe dirigée par Mike Babcock est une machine de guerre inarrêtable. Sur ce qu’ils ont montré depuis le début de cette Coupe du Monde, le Canada est plus que jamais la Dream Team du hockey.

Une Dream Team qui compte comme leader le meilleur joueur au monde à l’heure actuelle : Sidney Crosby, qui en demi-finale contre la Russie a inscrit un but du revers incroyable. Bosseur pétri de talent, Sid The Kid vainqueur de la Coupe Stanley en juin dernier peut emmener son pays au sommet. Pour l’instant, le 87 et capitaine est le meilleur pointeur du tournoi avec 7 points en 4 matchs (3 buts et 4 assistances). Crosby est également bien entouré, puisqu’il forme un duo magique avec Brad Marchand. Dans cette Coupe du Monde, l’attaquant des Boston Bruins n’est plus la petite peste de la NHL, mais un joueur capable de faire la différence dans les moments importants comme contre la Russie où il a marqué 2 buts.

Une équipe très homogène qui peut aussi se reposer sur le gardien Carey Price, auteur d’un tournoi remarquable. Le portier des Montréal Canadiens est par ailleurs bien aidé par une défense redoutable qui n’a encaissé que 6 buts sur l’ensemble du tournoi (1,5 en moyenne par match). Parmi cette arrière-garde, notons les excellentes performances de Marc-Edouard Vlasic. Le joueur des San-José Sharks est en train de prendre une autre dimension avec le Canada. Auteur de 4 passes décisives, il est à nos yeux le meilleur défenseur du tournoi pour le moment.

Vers une branlée à la sauce sirop d’érable ?

Même si cette Team Europe nous plaît vraiment, il sera tout de même très compliqué d’aller battre le Canada, surtout au meilleur des 3 matchs. Si les coéquipiers de Pierre-Edouard Bellemare continuent de jouer de la sorte, ils ont de grandes chances d’aller décrocher une victoire, mais le Canada semble tellement surpuissant qu’on voit mal la victoire finale  leur échapper.

Quoi qu’il en soit, cette Coupe du Monde est déjà une réussite et ce n’est pas fini.

Pierre-Andrea

Pierre-Andrea

Journaliste chez La Sueur
Ecrit sur la NHL, le surf, le running et la culture
Pierre-Andrea
1 Discussion on “Finale Canada vs Team Europe : l’union fait la force”

Leave A Comment

Your email address will not be published.