La boucherie d’Hassan Whiteside face aux Nets

Gros gagnant de la Free Agency 2016, Hassan Whiteside devra confirmer tous les espoirs placés en lui cette saison.

Le 24 novembre 2014, le Heat signait Hassan Whiteside puis l’envoyait en D-League chez les Sioux Falls Skyforce, un nobody de plus de la grande ligue. Deux mois plus tard, le mec démontait les Bulls avec 14 points, 13 rebonds et 12 blocs. Bilan : en 48 matchs avec le Heat et 24 minutes de jeu, 11.8 points, 10 rebonds et 2.6 blocs pour lui. C’est tout simplement LA révélation de la saison 2014-2015. À 26 ans et après s’être craqué aux Kings et avoir connu la Chine, le Liban et beaucoup la D-League, le monstre physique est enfin prêt à exploser.

Toujours plus haut, sa saison 2015-2016, le verra récompenser d’une sélection dans la NBA All-Defensive Second Team, mais surtout du titre officieux de meilleur rebondeur de la ligue. Priorité de Pat Riley à l’intersaison (oui, devant D-Wade), a resigné pour 4 ans et 98 millions de dollars ! C’est le prix de 14.2 points, 11.8 rebonds et 3.7 blocs en 29 minutes dans la NBA d’aujourd’hui.

Victoire contre les Nets 121-90 et nouveau gros match

Pour la troisième fois durant cette présaison, il aura encore été le meilleur marqueur et rebondeur du Heat. Oui, il confirme ! Hier soir, lors de la victoire de Miami sur Brooklyn, il aura encore été très productif avec 21 points (9-13), 14 rebonds, 4 blocs en seulement 23 minutes. C’est vrai qu’en face le duo Justin Hamilton-Trevor Booker ne fait pas bien peur, mais tout de même. Sur cette présaison, en trois matchs contre Wizards, les Wolves et donc les Nets, Hassan tourne donc à 19.3 points (à 71%) et 13 rebonds en 24 minutes de jeu.

Leader sur le terrain, on espère que le pivot n’aura pas de petits pétages de câbles cette saison. Avec Goran Dragic, il devra réaliser l’exploit d’emmener le Heat en playoffs. Si collectivement la saison s’annonce compliquée, un combo All-Star Game + All-NBA Team est plus que probable pour lui.

La Sueur

lasueur.com, votre média sportif et culturel.

Les derniers articles par La Sueur (tout voir)

Leave A Comment

Your email address will not be published.