Kevin Durant à Oakland – Golden State Ultimate Warriors

Avec l’arrivée de Kevin Durant, conjuguée à celle de Zaza Pachulia (xptdr), les Golden State Warriors semblent désormais inarrêtables.

Lundi 4 juillet, National Day aux États unis, aura complètement bouleversé la NBA. Un séisme, peut-être plus grand encore que The Decision de LeBron James en 2010. Kevin Durant, MVP 2013, éliminé en finale de Conférence après avoir mené 3-1 contre les Warriors, passe donc à l’ennemi. Imaginez un peu si Michael Jordan avait rejoint les Pistons ou si LeBron s’était barré à Boston…

C’est via le Players Tribune qu’il expliquera son choix :

 Ces dernières semaines ont été, de loin, les plus difficiles de ma vie professionnelle. Je me suis rendu compte que j’étais arrivé à un carrefour de mon évolution, à la fois en tant que joueur et en tant qu’homme, et que cela entraînait un choix extrêmement compliqué. Cependant, je n’avais pas totalement saisi toutes les émotions qu’impliquait ce processus.

Le facteur principal de ma décision était de choisir ce qui était le mieux pour mon évolution en tant que joueur, ce qui m’a toujours guidé dans la bonne direction. Mais je suis également à un moment de ma vie ou il est autant important de trouver une opportunité qui encourage mon évolution en tant qu’homme : sortir de ma zone de confort, vers une nouvelle ville et une nouvelle communauté qui offrent le meilleur potentiel pour ma contribution comme pour mon développement personnel. En ayant tout cela en tête, j’ai décidé de rejoindre les Golden State Warriors.

Je suis de Washington, mais c’est Oklahoma City qui m’a élevée. Elle m’a appris tant de choses sur la famille et sur ce que c’était que d’être un homme. Il n’y aucun mot qui puisse exprimer ce que cette organisation et cette communauté représentent pour moi et ce qu’elles représenteront dans ma vie comme dans mon coeur à jamais. Les souvenirs et les amitiés vont au-delà du jeu, et ce sont ces relations inestimables qui ont rendu cette délibération si compliquée. 

Cela me fait vraiment souffrir de savoir qu’autant de gens vont être déçus par ce choix. Mais je  suis persuadé que je fais ce qui me paraît être le mieux pour moi, à ce stade de ma vie comme de ma carrière.

Oklahoma City va me manquer autant que le rôle que j’ai tenu dans la construction de cette remarquable équipe. Je chérirai à jamais les relations créées au sein de cette franchise, les amis et coéquipiers avec lesquels je suis parti à la guerre pendant neuf ans, tout comme les fans et les membres de la communauté. Ils m’ont toujours soutenu sans la moindre faille, et je ne saurais me montrer plus reconnaissant pour ce qu’ils ont apporté à ma famille et moi.

Toujours est-il que Kevin Durant a préféré rejoindre la Californie, son soleil et le double-MVP en titre Stephen Curry. D’un point de vue sportif, on comprend clairement le choix de KD. Les Warriors version 2016-2017 sont officiellement la plus grosse équipe all-time en termes de noms assemblés. Les Lakers 2004 avec Shaquille O’Neal, Kobe Bryant, Karl Malone et Gary Payton sont un peu vieux pour pouvoir rivaliser. Car oui, le quatuor de feu des Warriors commence à entrer dans son prime. On se demande même si Adam Silver ne va pas annuler la prochaine saison. Tous les fans (oui, oui, TOUS) peuvent se réjouir de l’arrivée de cette superteam dans la ligue. Après les Tres Amigos, on a les 4 fantastiques (5 avec Iguodala), ça va être complètement fou. Si on défense, c’est solide sans être extraordinaire, le potentiel offensif est absolument démoniaque et unique dans l’histoire de la ligue. Rappelons tout de même que les Warriors sont l’équipe avec le meilleur bilan de l’histoire de la ligue, sans KD… Aussi le recrutement de Durant est le résultat d’un consensus au sein de l’organisation californienne. Quand on sait que les leaders de l’équipe et surtout Jerry West ont convaincu le MVP 2013, ça fait très peur. Le fameux Strength in Numbers prend tout son sens ici. La question du collectif sera donc, a priori vite réglé, a priori…

D’un point de vue marketing, le choix de KD est difficilement explicable. Il est désormais le type le plus détesté de la ligue pour sa trahison envers son ami et frère Russell Westbrook. Et puis sérieusement, qui rejoint deux mois après l’équipe qui vous a défoncé en playoffs ? Également quelle sera la place du MVP 2013 au sein des Warriors ? Il sera très certainement le leader offensif de l’équipe, et après ? Si Steph Curry s’en fout d’être le visage de la franchise, on attend de voir pour les autres membres de la team. S’étant engagé pour 54 millions de dollars sur 2 ans avec la deuxième année en player option, on imagine le casse-tête en 2017. En effet, Stephen Curry et donc Kevin Durant seront Free Agents… et voudront le max. Selon toute vraisemblance les Warriors ne pourront en garder qu’un…

Après une saison 2015-2016 de feu, la Free Agency et le choix de KD viennent de faire entrer la ligue dans une nouvelle dimension. On attend la réponse des Cavs voire des Knicks dans l’optique de trouver une autre superteam.

Et vous, que pensez-vous de ce move ? On attend vos commentaires

La Sueur

La Sueur

La Sueur, votre média sportif et culturel.
La Sueur
Photo By: Bleacher Report
3 Discussions on
“Kevin Durant à Oakland – Golden State Ultimate Warriors”

Leave A Comment

Your email address will not be published.