Solidays 2019

Il fallait qu’on le fasse et on l’a fait : nous étions à l’édition « Free Your Mind » de Solidays, festival organisé chaque année à l’hippodrome de Longchamp par l’association Solidarité Sida. Petit récap sur les moments forts.

C’était une première pour nous et en ce dimanche plutôt doux, les festivaliers furent nombreux pour assister aux performances live de leurs artistes préférés. Car là réside une des nombreuses forces du festival : la diversité musicale qui fait que l’on peut retrouver le temps d’un week-end des fans d’électro, comme des fans de hip-hop ou tout simplement des personnes venues passer du bon temps entre amis.

Et les activités ne manquent pas pour passer du bon temps : Attractions de fêtes foraines, stands interactifs sur la lutte contre le VIH, food trucks, espaces de détente avec hamacs/poufs, et autres points de restauration diversifiés et relativement accessibles. L’espace d’un week-end, les festivaliers peuvent ainsi s’initier à de véritables découvertes culinaires : plats sénégalais, maliens, burgers, etc. Il y en a clairement pour tous les goûts.

Un des autres gros points forts de ce festival et qui le place peut-être au-dessus de nombreux festivals :  la qualité du décor. En effet, nous sommes en pleine région parisienne et pourtant, on se croirait loin, très loin, presque en vacances, une bulle hors du temps. Lorsque le soleil fait son apparition dans le ciel, mais surtout à la nuit tombée, on se rend compte de toute la grandeur du festival qui offre un spectacle de lumières magnifique entre les différentes attractions et les différentes scènes.

Coté scène justement et dans la catégorie hip-hop, on retiendra particulièrement la performance de Dadju qui aura interprété ses plus grands titres, notamment Bob Marley, Reine, ou encore Jaloux. Mention spéciale à son live en ce qu’il invita ce jour-là plusieurs guests sur scène. On aura ainsi pu voir le très proche Abou Debeing, le prometteur Landy et le basketteur Serge Ibaka. Récemment champion NBA avec les Toronto Raptors, c’est donc à la surprise générale que celui-ci fit son apparition sur le titre Mafuzzy Style. Comme souvent dans les concerts hip-hop, l’artiste se prêtera à son tour à de nombreux jeux avec le public, public visiblement averti et qui connaissait la plupart des morceaux par cœur. Coté électro, c’est la performance de Myd et Busy P que l’on retiendra, laquelle sera notamment centrée sur un hommage à Cassius et particulièrement à Zdar, un set particulièrement rempli d’émotions qui vient donc clôturer en beauté cette journée du dimanche.

Car des photos valent plus que mille mots, on vous laisse découvrir toute l’ambiance du festival à travers la sélection de clichés ci-dessous. On compte bien revenir l’année prochaine.

Solidays Solidays

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here