Mick Fanning surfe sous les aurores boréales en Norvège

L’australien Mick Fanning est allé en Norvège pour surfer sous la lumière d’une aurore boréale. Des images magnifiques.

Alors que le Billabong Pipe Masters, dernière étape du CT a enfin démarré à Hawaï, Mick Fanning est quant à lui partit en Norvège pour une session qui restera sans aucun à doute à jamais gravé dans sa mémoire. Alors qu’il est cette saison, en année semi-sabbbatique suite aux nombreuses émotions qu’il a connu en 2015, le surfeur australien de 35 ans a décidé de partir en partenariat avec son sponsor principal Rip Curl découvrir les eaux froides du Nord du Globe. Après une session glaciale en Arctique à tenter de rider les vagues créées par les chutes de glaces (voir vidéo ici), Fanning a cette fois-ci décidé de surfer sous les aurores boréales. Une idée qu’il avait en tête depuis deux avec avec les photographes norvégiens Emil Sollie et Mats Grimsæth. Cet instant magique s’est déroulé le 10 novembre dernier sur l’un des spots réputés des îles Lofoten en Norvège.

Hier soir, une première vidéo de 46 secondes a été mise en ligne. On devrait au cours des prochains jours en voir un peu plus que ce soit en termes de vidéos et de photos. Des images de surf magnifiques sous cette lumière verte incroyable visible uniquement autour du cercle polaire Arctique.

Pour rappel, Mick Fanning a remporté au cours de sa carrière 3 titres de champions du monde en 2007, 2009 et 2013. L’an dernier, il avait fini deuxième derrière le brésilien Adriano De Souza. Cette année, il n’aura participé qu’à quelques étapes du circuit organisé par la World Surf League. En juillet dernier, il s’est imposé sur le spot de J-Bay en Afrique du Sud, là où un an auparavant, il s’était fait attaquer par deux requins. Si tout se passe bien, on devrait le revoir sur le CT dès la saison 2017.

Pierre-Andrea

Pierre-Andrea

Journaliste chez La Sueur
Ecrit sur la NHL, le surf, le running et la culture
Pierre-Andrea
Photo By: Red Bull

Leave A Comment

Your email address will not be published.