Les plus grands matchs de la carrière de Shaquille O’Neal

C’est bien simple, depuis Michael Jordan, jamais un joueur n’a autant dominé en NBA que Shaquille O’Neal. Aussi bien au Magic qu’aux Lakers, il aura envoyé du très très lourd.

  • Contre les Los Angeles Clippers, le 6 mars 2000

Il sortira tout simplement son career-high aux points contre l’ennemi local pour une performance monstrueuse : 61 points et 23 rebonds. Le tout en shootant à 68.6% et en ne prenant que 35 tirs ! Michael Olowokandi, Pete Chilcutt et Maurice Taylor auront passé leur soirée à manger.

  • Contre les Philadelphie Sixers, le 8 juin 2001

Finales NBA, les Sixers d’Allen Iverson viennent d’infliger la première défaite des playoffs 2001 aux Lakers. Une fois, pas deux. Dans le deuxième match au Staples Center, le Shaq qui sortait d’un premier match à 44 points se fâchera un peu : 28 points, 20 rebonds, 9 passes et 8 blocs. Victoire en prime.

  • Contre les Sacramento Kings, les 6 et 8 mai 2001

O’Neal postera plus de 40 points et plus de 20 rebonds lors de deux matchs consécutifs contre ses Sacremento « Queens » préférées. Lors du Game 1 c’est un 44 points, 21 rebonds, 7 blocs et 4 passes qu’il proposera à son public du Staples Center. Un peu en dedans lors du Game 2, il sortira un 43 points, 20 rebonds, trois blocs et deux passes. Quand on se dit qu’il y avait un pyromane nommé Kobe Bryant à ses côtés…

  • Contre les New Jersey Nets, le 20 novembre 1993

Shaquille O’Neal est alors dans sa saison sophomore et il va nous sortir un premier triple double monstrueux en carrière : 24 points, 28 rebonds et 15 blocs. Le pire dans cette sordide histoire c’est que le mec était malade…

 

  • Contre les Washington Wizards, le 23 mars 2001

Le Big Cactus était partout ce soir-là. En seulement 38 minutes, il proposera 40 points, 17 rebonds, 8 passes et 5 blocs. Tout simplement injouable le type. Au niveau des pourcentages, il aura fait cela en shootant à 15 sur 25 et 10 sur 13 aux lancers francs. Il y avait des soirs comme ça où les adversaires ne pouvaient que subir.

  • Contre les Minnesota Timberwolves, le 20 avril 1994

En fin de saison, le monstre est au coude à coude avec David Robinson pour le titre du meilleur scoreur. Si le jeune pivot de 22 ans échoue à seulement 6 points de l’Amiral, il sortira notamment une énorme performance face aux Wolves. En 36 minutes, O’Neal posera 53 points, 18 rebonds, 4 passes, 2 blocs et 2 interceptions. Ces 53 points seront le record pour le Magic jusqu’aux 62 points de Tracy McGrady en 2004. Avec ses 61 points contre les Clippers, il s’agit de son seul match au-dessus des 50 points.

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
Écrit NBA, Football, NFL, MMA, sport en général et culture.
Photo By: NBA

Leave A Comment

Your email address will not be published.