Preview NBA 2016/2017 – Warriors, comme dans 2K

Champions NBA 2015, les Warriors avaient pour objectif le Back-To-Back. Après une saison régulière historique, les mecs se prendront les Cavs de LeBron. Aïe.

Vous le savez tous, le tube de l’été en NBA aura été « we blew a 3-1 lead ». En effet, les Golden State Warriors se voyaient déjà champions face aux Cavs l’an passé. La suspension de Draymond Green et un LeBron James complètement déchaîné en décideront autrement. Pour remédier à ça, les Warriors ont tout simplement de recruter un autre mec éliminé après avoir mené 3-1 en 2016. Kevin Durant a donc rejoint Stephen Curry, Klay Thompson et Draymond Green pour former un effrayant Big 4. Après avoir battu le record des Bulls 1996 la saison dernière, les mecs récupèrent donc le troisième (ou deuxième) meilleur joueur du monde. Même dans 2K, vous ne pouvez pas la faire celle-là… D’autant plus que Javale McGee, David West et Zaza Pachulia ont rejoint l’effectif pléthorique des vice-champions 2016, on commence à avoir très peur. Andrew Bogut, Harrison Barnes auront cependant dû faire leurs valises vers Dallas. Il faut bien faire quelques concessions.

Le joueur : Kevin Durant

Après avoir trahi son pote, sa ville, sa famille et plus au moins toute la planète entière, le MVP 2013 va jouer très gros cette saison. Il devra tout simplement être irréprochable pour faire taire les critiques. Une saison à 28.2 points, 8.2 rebonds et 5 passes, dans la veine de l’an dernier, devrait fermer quelques bouches.  Si la lettre au Player’s Tribune est une façon de gérer le changement de club beaucoup plus pro que The Decision, tout n’est pas parfait. La fameuse zone de confort et prise de risque qui consiste à venir chez les Warriors est tout bonnement la blague du siècle. Avec le « 3-1 », ce sujet risque de revenir pas mal de fois cette saison. Allez, un titre NBA, un trophée de MVP des Finales et on oublie tout ?

Effectif et 5 majeur

  • Kevin Durant, Andre Iguodala, Kevon Looney SF
  • Green, David West, James Michael McAdoo PF
  • Zaza Pachulia, Javale McGee, Damian Jones C
  • Stephen Curry, Shaun Livingston PG
  • Klay Thompson, Ian Clark, Patrick McCaw SG

Au mieux : un collectif se forme rapidement autour d’un objectif commun : la bague. Klay, Steph et KD tournent tous à 23 points ou plus de moyenne.
Au pire : Kevin Durant n’arrive à trouver sa zone de confort, Curry redevient l’homme aux chevilles d’argile et Kerr coach toute la saison avec le dos flingué.

Bilan : qui pour les stopper ?

Avec leur superteam, les Warriors sont clairement l’épouvantail de la ligue. Personne à l’Ouest ne semble pouvoir en mesure de les arrêter et les Cavs, déjà à la limite l’an passé, seront très très juste. Draymond, KD, Thompson et Curry, 4 mecs capables de vous exploser n’importe quelle défense par la passe, le QI basket ou le scoring. 4 pyromanes qui partageront la saison 2016/2017 ensemble. Le premier match de présaison contre les Raptors a d’ailleurs confirmé le potentiel fou de la team. Dégueulasse collectivement, les individualités ont plus que tenu la baraque face à des dinosaures bien installés.

On peut éventuellement mettre le secteur intérieur du côté des faiblesses, mais lorsque ça deviendra un peu chaud Zaza ira sur le banc pour laisser place au 5 de la mort : Curry-Thompson-Iggy-Durant-Green. Bon chance.

Si la mayonnaise prend alors l’équipe de Steve Kerr sera tout simplement injouable. L’incertitude autour des avenirs de KD et Curry pourrait éventuellement jouer un rôle sur le déroulement de leur saison. Il est cependant que le potentiel de destruction inédit de la superteam devrait les aider.

preview-nba-20162017-warriors-comme-dans-2k17

Avec un coach comme Steve Kerr, ils bénéficieront en plus d’un parfait guide pour remplir l’objectif minimum fixé cette année : le titre. Green l’a d’ailleurs dit, les 74 victoires ne seront pas pour cette année ; « faut pas pousser mémé dans les orties non plus ». Encore plus scrutés que le Heat version Tres Amigos, les Warriors seront l’équipe à suivre cette saison. Reste la fameuse question : il reste 7 secondes dans le quatrième quart et les Warriors sont menés d’un point, qui récupère la gonfle ? Bandwagonners pressez-vous, il ne reste plus beaucoup de places à l’Oracle Arena.

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
Écrit NBA, Football, NFL, MMA, sport en général et culture.
Photo By: NBA
1 Discussion on “Preview NBA 2016/2017 – Warriors, comme dans 2K”

Leave A Comment

Your email address will not be published.