Alors que Westbrook tente de faire une Oscar Robertson, rappelons-nous de la dantesque saison 1961-1962. Celle de tous les records individuels en NBA.

Ainsi c’est lors de cette saison 1961-1962 que le sophomore Oscar Robertson a fait sa saison en triple double : 79 matchs à 30.8 points, 12.5 rebonds, 11.4 passes. Ses Royals termineront en deuxième position de la Conférence Ouest.

C’est aussi lors de cette saison que feu Wilt Chamberlain claquera ses 100 points records. Aussi et surtout, le pivot accomplira des merveilles au scoring. La perle de Philadelphie terminera sa saison à 50.4 points, 25.4 rebonds et 2.4 passes par match ! Le mec aura dominé comme jamais.

« Tous ses accomplissements sont dans les livres des records. Ce sont des faits. Mais c’est très difficile pour les gens d’apprécier ce que Wilt a fait ou même comprendre ce qu’il a fait.  C’est tellement au-dessus de ce les gens considèrent comme extrême. » – Al Attles, coéquipier de Wilt Chamberlain

On peut également citer la légende des Los Angeles Lakers Elgin Baylor. L’ailier fera une saison de fou furieux avec 38.3 points, 18.6 rebonds et 4.6 passes par match. Pas en reste, son coéquipier Jerry « The Logo » West terminera avec 30.8 points, 7.9 rebonds et 5.4 passes par match.

Pourtant aucun des joueurs précédemment mentionnés ne sera élu MVP. En 1962, les Boston Celtics écraseront le Conférence Est (60-20) avec 11 victoires de plus que les Philadelphie Warriors. C’est donc leur légendaire leader Bill Russell, qui remportera le trophée de MVP, son troisième à titre personnel. Ses moyennes sur la saison ? 18.9 points, 23.6 rebonds et 4.5 passes.

Mentions honorables également pour les Bob Pettit, Richie Guerin, Walt Bellamy, Cliff Hagan, Willie Nauls et Red Kerr. En comparaison avec les leaders de la saison 2015-2016 : 6 joueurs dans ceux mentionnés au terminé meilleur scoreur et 5 auraient eu le titre de meilleur rebondeur. Seule Rajon Ronda et ses 11.7 passes de moyennes font mieux que les 11.4 passes de Big O.

Saison NBA 1961 1962

Tags NBA Retro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. En 48h James Harden a-t-il tué la concurrence au trophée MVP ?

    […] Pete Maravich et Russell Westbrook dans l’histoire de la NBA. Depuis Oscar Robertson (toujours lui), il également devenu le premier joueur avec plusieurs triple double en 40-15(rbs)-10 sur une […]

    Répondre
  2. NBA - Russell Westbrook et sa course contre l’histoire

    […] de 41 sur une campagne d’Oscar Robertson serait donc préservé. Au même moment lors de sa saison 1961-1962, le phénomène était déjà à 24 triple […]

    Répondre
  3. Oscar Robertson veut que Russell Westbrook batte son record

    […] 1961-1962, Oscar Robertson réussissait une saison pour l’histoire : 41 triple double et 30.8 points […]

    Répondre
  4. Quand Wilt Chamberlain battait le record de rebonds sur un match

    […] toujours. Ainsi, il avait marqué 100 points contre les Knicks. C’est d’ailleurs lors de cette folle saison qu’il a obtenu la meilleure moyenne de l’histoire de la NBA. Ainsi, il tournait à 50.4 points […]

    Répondre
  5. Converse fait son retour au basketball avec la All Star Pro BB

    […] aux pieds de tous les joueurs NBA (les 100 points de Wilt), Converse s’était depuis fait nettement dépassé par Nike, au point d’arrêter son […]

    Répondre